686 billets et 960 commentaires jusqu'à maintenant

Pourquoi les routes du Québec sont-elles en pire état que celles de ses voisins?

Un soir de l'été 2006, on discutait un ami et moi sur mon balcon et le sujet de conversation, comme il est déjà arrivé tant d'autres fois, a bifurqué sur l'état des routes du Québec.

Mon ami prétendait que les Québécois étaient plus caves que leurs voisins parce que leurs routes sont en bien plus mauvais état. On n'a qu'à observer lorsque l'on arrive des États-Unis, la route de ce côté-ci de la frontière est beaucoup plus maganée.

Que non! Me suis-je écrié. La climat québécois est beaucoup plus rude que celui de ses voisins, vallée du Saint-Laurent oblige. Comme j'essaie parfois de documenter mes affirmations, j'ai, dans les jours suivant notre conversation, fait une revue de littérature sur la question.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me suis rendu compte qu'il n'existait absolument aucune étude sur la question. Rien!

Ne faisant ni une ni deux, j'ai décidé de faire moi-même une étude tout ce qu'il y a de plus sérieux sur la question. Quelques dizaines d'heures de travail plus tard, ça a donné l'article titré Étude de la fréquence des événements météorologiques précurseurs des nids-de-poule : le Québec un cas particulier?.

L'article se trouve à cette adresse:
//ptaff.ca/routes_du_quebec/

Note: Ceci n'est pas une lecture que l'on peut faire en prenant un 5 minutes de pause à son travail. Y a de la protéine pour la matière cérébrale!