696 billets et 970 commentaires jusqu'à maintenant

Halifax, 31 mai 2009, un peu avant midi

Soldat britannique montant la garde à l’entrée de la Citadelle d’Halifax

Billet canadien.

De passage à Halifax, j'avais un peu de temps à tuer un peu avant midi. Je me rends donc à la Citadelle pour y faire une visite.

En faisant le tour, je tombe sur un guide qui doit être quelque part dans 20 minutes. Comprenant que c'était la fin de la visite, je me joins donc au groupe pour profiter des dernières minutes de l'explication du monsieur.

Surprise, on se rend à un canon pour y attendre le coup de midi. Ils appellent à Ottawa pour avoir l'heure officielle de l'horloge atomique du Canada pour tirer le coup de canon à midi pile. On est précis dans l'armée.

J'en ai profité pour filmer le tout. Malheureusement, le film rend très très mal l'intensité de la déflagration. Peut-on en être surpris? Je n'avais pas le micro pour enregistrer ça, et à moins que vous regardiez les billets de ce blogue sur votre système de cinéma maison, vous n'avez pas les colonnes de son pour rendre le tout non plus. Un indice qui peut laisser deviner mon impression, c'est la caméra qui bouge lorsque l'on entend la déflagration.


Après toutes ces émotions, je suis allé écouter une petite toune de cornemuse. Ça détend.


3 commentaires à « Halifax, 31 mai 2009, un peu avant midi »

  1. yannick
    8 juin 2009 | 18:04

    applaudissements et cris de joie après la déflagration. Un bon tir d'artillerie, ca réchauffe toujours les coeurs!

  2. Yannick
    9 juin 2009 | 11:48

    Précision. Les gens en uniforme qui fotn les démonstration à la Citadelle de Halifax ne sont pas membred des Forces canadiennes. Ce sont plutot des gens engagés pour l'été qui sont membre d'une association privée, commémorant de vieux régiments.
    http://www.regimental.com/inside.asp?cmPageID=212

    Le Fort Henry a Kingston, en Ontario, est opéré de la même manière.

    Par contre, à la citadelle de Québec, les gens qui font les parades pendant l'été sont tous membres des Forces canadiennes, plus précicément du Royal 22e Régiment.

  3. Fadi
    31 juillet 2009 | 10:20

    Ayoye, le sergent de la section de cornemuse n'est même pas capable de taper du pied en rythme!

Réagissez