696 billets et 970 commentaires jusqu'à maintenant

Les Newfies

Drapeau de Terre-Neuve

Quand j'étais jeune, les Newfies c'était les tatas dans les jokes. Ça aura pris un dizaine d'années avant que l'on m'informe que cette apélation désignait péjorativement les habitants de Terre-Neuve.

Ça aura pris une autre dizaine d'années avant que je rencontre un vrai Newfie. Il faut dire que dans mon Saguenay natal, ils n'y sont pas très nombreux. Je ne garde pas de souvenir précis de cette rencontre. Ça devait être un Anglais normal.

Et il aura fallu encore une autre dizaine d'années pour que je cherche à savoir d'où pouvait bien venir cette croyance que les Newfies étaient plus épais que les autres.

Recherche effectuée, il semblerait qu'ils aient été baptisés ainsi en 1941 par un officier militaire Américain stationné à Argentia, Terre-Neuve. L'officier fut indisposé parce que 60% de la main d'oeuvre locale avait quitté le chantier, pour le reste de l'hiver, une semaine avant Noël. Il a écrit à ce moment dans une note à ses supérieurs que Les Newfies pis les nègres c'est toute pareil, ils sont paresseux et inutiles (traduction de moi). C'est dire comment il était fâché.

Fait que le terme a été inventé, et a pris toute sa tournure péjorative, à cette époque-là par les militaires Américains. La Seconde Guerre mondiale battant son plein, l'expression est par la suite passée aux militaires Anglais et Canadiens.

Quant à savoir comment le transfert s'est fait pour que, quelques décennies plus tard, le terme Newfie ait une signification pour tout enfant Québécois de 4 ans et plus, même dans les régions les plus francophones, le mystère reste entier.

Peut-être n'avions-nous pas de Newfie dans notre culture, alors on a emprunté celui du voisin.

4 commentaires à « Les Newfies »

  1. Fadi
    4 août 2009 | 10:18

    Paradoxalement, les newfies sont plus proches des québécois que des autres canadiens du ROC. Pour la plupart, ils sont Terre-Neuviens d'abord et canadien ensuite. Ils sont physiquement insulaires alors que nous le sommes au niveau de la langue.

    Autre paradoxe, personne n'aime Toronto (et par extension les torontois) au Canada alors pourquoi s'acharner sur Terre-Neuve?!

  2. 5 août 2009 | 7:01

    Merci miguelito, tu es mon héros

  3. Buz
    5 août 2009 | 10:42

    J'croyais que toutes ces histoires de newfies venaient de l'expression "1 heure plus tard dans les Maritimes". Comme si leur fuseau horaire déteignait sur leur intellect, ou quetchose du genre.

    @Fadi: "Personne n'aime Toronto au Canada alors pkoi s'acharner sur Terre-Neuve?"

    Réponse: Pq Toronto répliquerait et nous salirait dans le Globe & Mail.

  4. Simon
    29 août 2009 | 9:47

    L'origine péjorative du terme newfie chez les québécois ne vient-il pas de la cession du Labrador à Terre-Neuve.

    On m'a toujours dit que c'était la raison de notre mépris …

Réagissez