696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Pourquoi les vers de terre sortent-ils lorsqu'il pleut?

Sagaces comme vous l'êtes, vous aurez sûrement remarqué que, lorsqu'il mouille à verse pendant assez longtemps, les vers de terre sortent de partout et se promène sur toutes les surfaces. On les remarque surtout sur l'asphalte et le béton parce que leur belle couleur peau offre un fort contraste.

Deux vers de terre (prise 1)Deux vers de terre (prise 2)Deux vers de terre (prise 3)

Mais, diantre, pourquoi font-ils ça? La psychologie du ver de terre est assez peu connue, mais il semblerait que ce soit un avantage évolutif. En effet, un ver de terre qui se promène à l'extérieur de la terre, plutôt que dedans, est plus rapide. Il peut ainsi aller vers un territoire non conquis par ses confrères lombrics et croître plus facilement. C'est toujours satisfaisant de regarder un ver de terre par une journée pluvieuse et de penser au darwinisme pour comprendre pourquoi il est là.

Une autre information tout à fait fantastique sur les vers de terre. Ceux que l'on retrouve en Amérique du Nord proviennent tous d'Europe. Sans exception. Il n'y a pas d'espèce domestique de lombrics. La moule zébrée et le ver de terre sont tous deux des espèces exogènes à l'Amérique du Nord.

Mon père, quand j'étais jeune, creusait dans le fond de la cour avec sa pelle ronde pour trouver des vers de terre pour la pêche. Il était sans aucun doute le premier homme depuis le début de la création à creuser à cet endroit, et il y trouvait des vers de terre venus d'Europe. Au Saguenay!

Source: La source était originalement sur le site d'Agriculture Canada, région de l'Ontario. La page a été effacée et il m'a été impossible de l'obtenir, même après avoir contacté les autorités responsables du contenu. Pour une rare fois, il va falloir me croire sur parole.

3 commentaires à « Pourquoi les vers de terre sortent-ils lorsqu'il pleut? »

  1. Trotsky
    5 août 2009 | 8:49

    "Une autre information tout à fait fantastique sur les vers de terre. Ceux que l’on retrouve en Amérique du Nord proviennent tous d’Europe. Sans exception."

    Peut-être contacter l'éditeur en chef, le Dr. John W. Reynolds, de la revue Megadrilogica pour confirmer cette "information" car plusieurs sources semblent l'infirmer. Entre autre;

    "America, Found and Lost" de Charles C. Mann publié dans l'édition de Mai 2007 de National Geographic;

    "What is clear is that MUCH of the northern forests in America were worm free until the Europeans arrived there,…"

    Wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/Earthworm) pour sa part, confirme l’existence d’espèces domestiques;

    "A total of approximately 182 earthworm taxa in 12 families are reported from America north of Mexico, i.e., USA & Canada, of which 60 (ca. 33%) are exotic/introduced. Only two genera of Lumbricid earthworms are indigenous to North America while introduced genera have spread to areas where earthworms did not formerly exist,…"

    La source provient de “American Earthworms (Oligochaeta) from north of the Rio Grande – a species checklist” de R.J. Blakemore (http://bio-eco.eis.ynu.ac.jp/eng/database/earthworm/American%20Earthworms.pdf).

    Bref, plusieurs écrits tendent à rendre caduque cette “…information tout à fait fantastique…”, j’aimerai vous croire sur parole mais pour l’instant, je préfère demeurer sceptique.

    Cordialement,

    Trotsky

  2. Ives
    5 août 2009 | 16:27

    Et moi qui croyait que les vers sortaient de terre lorsqu'il pleut pour éviter la noyade!

  3. blip
    25 novembre 2012 | 17:37

    Voici ce que j'ai trouvé à ce sujet :

    "On en trouve un peu partout en Europe, alors qu’ils avaient disparu de certaines régions comme l’Amérique du Nord lors des périodes de glaciation. Ce sont les colons qui, en emmenant de la terre avec des plantes et leurs outils, ont permis leur réensemencement."

    Source :

    http://agriculture-de-conservation.com/L-importance-de-la-biodiversite-du.html

Réagissez