696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

DGLF: Le tue-mouches

Bien que le dictionnaire général de la langue française au Canada ne considère pas ce mot comme un canadianisme, le mot tue-mouches pris comme un nom commun en est bel bien un, les autres dictionnaires de la langue française ne considérant ce mot que comme adjectif dans l'expression papier tue-mouche (avec un s à mouche dans le Larousse et sans dans le Petit Robert).

Notez également le savoureux exemple donné en italique où le tue-mouches pris comme exemple est le D.D.T. C'est un exemple de mot dont la définition, puisqu'il est question de technologie, représente ce qui était utilisé à cette époque.

On remarque aussi la langue de l'étiquette sur le tue-mouches, signe démontrant que les produits manufacturés de cette époque n'était pas obligés d'avoir d'étiquette en français ou encore, si la marque du produit est fictive, que l'imaginaire de l'époque avait une représentation anglaise de l'étiquette.

Dessin d'une canne de tue-mouches

tue-mouches n.m.invar. Sorte de raquette en treillis métallique ou en matière plastique ajourée qui sert à tuer les mouches.Étoile en forme de losange Papier tue-mouches, buvard imprégné de poson pour faire mourir les mouches.Étoile en forme de losange Substances chimiques servant à faire mourir les insectes: le D D T est un puissant tue-mouches.Étoile en forme de losange Appareil destiné à faire mourir toutes les mouches qui s'en approchent.

Aucun commentaire pour l'instant.

Réagissez