696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Pour un Québec [ lucide | solidaire | réaliste ]

Après un recherche sur internet, je constate qu'il n'y a pas d'endroit où sont référencés les 3 manifestes qui ont été publiés au cours de la dernière année et qui ont fait couler beaucoup d'encre.

Permettez-moi de pallier à ce manque ici même.

J'ajoute également la tournée des 3 mousquetaires: site, rapport (pdf).

Recensement 2006, maintenant sous GNU/Linux

Trois hourra pour Statistique Canada (source):

L'application du recensement en ligne est maintenant accessible avec le système d'exploitation Linux.

En réponse à la grande demande, Statistique Canada a éliminé la restriction au système d'exploitation Linux. Cette modification entrera en vigueur le 13 mai 2006.

Cet accès élargi aux utilisateurs de logiciel libre est disponible s'ils utilisent un navigateur et un JVM valides afin de maintenir le même niveau de chiffrement des données avec Infrastructure à clés publiques.

Avec l'ajout de ce nouveau système d'exploitation, la capacité des téléphonistes de l'Assistance téléphonique du recensement à répondre aux questions techniques concernant les logiciels libres risque d'être limitée. Cependant, nous anticipons que ceci ne présentera pas un obstacle majeur auprès des utilisateurs de logiciel libre.

Notez la répition des mots « logiciel libre », 3 fois dans 4 paragraphes. J'imagine que le message a passé, bravo à tous ceux qui se sont manifesté!

Recensement 2006 : Statistique Canada exclut des citoyens de son formulaire en ligne

À tous les 5 ans, Statistique Canada effectue un recensement à la grandeur du Canada. Une première pour le recensement de 2006, il sera possible de remplir le formulaire en ligne… si vous faites partie d'une certaine catégorie de citoyen.

En effet, 2 catégories de personnes sont exclues d'emblées: les personnes ayant des problèmes visuels et les personnes qui ont un système d'exploitation autre que Windows ou Mac.

Puisque plus de 18 millions de Canadiens ont accès à internet, 56% de la population canadienne, et que le système d'exploitation GNU/Linux a des parts de marché d'au moins 3%, ceci fait en sorte qu'au moins 540 000 canadiens, plus de 3 fois la population de l'Île-du-Prince-Édouard, n'ont pas accès au formulaire en ligne.

Ce faisant, Statistiques Canada est en violation de la politique de normalisation des sites webs du Gouvernement du Canada qui stipule que (le caractère gras est de moi):

La conception du site étant un élément important des médias électroniques, on a élaboré les principes d'accessibilité universelle pour s'assurer que toute personne puisse accéder au contenu, indépendamment des technologies utilisées. La clé de la mise en oeuvre efficace des principes d'accessibilité universelle repose sur la conception de sites accessibles au plus vaste auditoire possible et compatibles avec la gamme la plus vaste possible de plates-formes logicielles et matérielles, des appareils et accessoires d'aide jusqu'aux technologies naissantes.

Les sites webs du Gouvernement du Canada ne sont pas obligés de respecter la politique d'accessibilité, mais les différents organismes y sont fortement incités. Puisqu'il existe des sites transactionnels qui supportent les normes d'accessibilités et de sécurité à l'intérieur même du Gouvernement du Canada, le site web pour avoir un emploi dans la fonction publique par exemple, (sans parler des sites transactionnels des banques), l'arguement de sécurité ne peut être employé pour justifier cette violation.

Je vous enjoins à communiquer avec Statistique Canada pour leur faire par de vos commentaires ou pour leur poser des questions sur ce choix:

Téléphoner à Statistique Canada :
1-800-263-8863
Ligne d'aide au recensement :
1-877-594-2006
Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (responsable des normes sur l'accessibilité):
1-800-622-6232

Lecture complémentaire (anglais): http://trends.newsforge.com/article.pl?sid=06/05/04/233250

Mise à jour : Il semble qu'il soit possible de contourner les obstacles qui empêchent de remplir le sondage sur GNU/Linux. Je ne sais pas par contre si Statistique Canada considère cette manière de procéder comme valide. J'en doute.

1960: Le Canada vu par les Français

J'ai à la maison l'Encyclopédie Universelle française, une édition datant de 1960 publié au Québec par la Société des éditions Leland, Limitée.

Je recopie ici la section « Population et gouvernement » de l'article sur le Canada où on y apprend, entre autre, que les Indiens vivent dans la forêt et que le Canada fut à une époque une « grande puissance ».

Bien que l'on puisse dire que la description de la population est obsolète, il en va autrement de celle du gouvernement qui est d'une actualité troublante. Je n'ai jamais entendu parlé du gouvernement canadien comme étant le conseil des ministres où la Chambre des communes et le Sénat y ont un rôle d'assistant…

L'AMÉRIQUE
LE CANADA

A peine moins étendue que l'Europe (9 964 000 km² avec le Labrador et Terre-Neuve, rattaché en 1948), le Canada n'est peuplé que de 14 millons d'habitants. La rudesse du climat limite la zone habitable, « le Canada utile », à une frange méridionale. Malgré ce faible peuplement, l'abondance des ressources naturelles, l'ampleur de la production agricole et un développement industriel récent placent le Canada au rang des grandes puissances.
[…]
Population et gouvernement. – Le Canada compte 14 500 000 habitants, presque exclusivement d'origine européenne. Les Esquimaux, dans le Grand Nord, et les Indiens, dans la forêt, ne sont pas plus de 165 000. Les descendants des 60 000 Français installés au XVIIIe siècle sur les rives du Saint-Laurent sont aujourd'hui plus de 4 millions (31 p. 100 du total), sans parler de 2 millions de Canadiens français venus s'établir dans le nord-est des Etats-Unis. Ils forment la majorité de la population des provinces maritimes et de la vallée du Saint-Laurent. Un petit nombre seulement a essaimé vers l'ouest, dans la Prairie. Les Canadiens anglais, venus de Grande-Bretagne ou des Etats-Unis, représentent 50 p. 100 du total. Plus entreprenants que les Français, ils ont colonisé la Prairie et les rives du Pacifique. Le reste se compose d'« étrangers » où se mêlent les représentants de tous les peuples de l'Europe. L'immigration européenne, qui avait été forte au début de ce siècle, était à peu près tarie en 1939. A présent, l'accroissement de la population est dû surtout à l'excédent des naissances, la natalité étant très forte, en particulier chez les Canadiens français.
[…]Le Canada est un Etat fédéral composé de deux territoires et de dix provinces ayant chacune un gouvernement représentatif. Le pouvoir fédéral est confié à un Conseil des ministres assisté d'un Sénat et d'une Chambre des communes. Le Canada fait partie de la communauté des nations britanniques, et le roi d'Angleterre continue d'être représenté par un gouverneur. Bien que ses intérêts l'orientent de plus en plus vers les Etats-Unis, le Canada fait preuve d'un grand loyalisme envers l'Angleterre.

Référence: Encyclopédie Universelle française, Première édition, Volume I, Le Canada, p. 163-164. ~ 1960