696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Projection pour la prévision numérique du temps en Amérique du Nord

La Terre étant une sphère, il est impossible de la représenter parfaitement sur une surface plane.

On appelle projection l'opération consistant à représenter la Terre en deux dimensions, ce qui donne ce que l'on appelle communément une mappemonde.

Il existe différentes sortes de projections, chacune ayant des propriétés qui lui sont propres. Il est par exemple possible d'avoir une projection qui conserve localement les surfaces, on appelle cette projection une projection équivalente.

Pour être en mesure de faire une prévision numérique du temps, il faut représenter la Terre sur une grille. Les calculs de l'évolution de l'atmosphère sont effectués sur cette grille.

Un choix de grille, ou encore de projection, doit donc être fait. Or, les projections standards auxquelles nous sommes habituées lorsque nous regardons une mappemonde ne sont pas optimales pour l'Amérique du Nord.


pression atmosphérique au niveau du sol le 16 juin 2004 à 18Z

Environnement Canada utilise une projection assez spéciale pour ses prévisions numériques. Elle est optimisée pour l'Amérique du Nord car c'est leur domaine de responsabilité, ils doivent faire en sorte que la prévision soit à sont mieux ici. Voici un exemple de cette projection. Les couleurs sur la carte représentent la température de l'air à la surface pour l'analyse du 16 juin 2004 à 18 UTC.


Température de l'air à la surface de la mer pour le 16 juin 2004 à 18Z

On peut s'amuser à comparer certaines régions pour observer toute la portée d'un choix de projection. Le Groenland est personnellement mon barème de référence. Par sa position très au nord, il est surdimensionné par la très grande majorité des projections des mappemondes que nous utilisons. Sur la projection utilisée par Environnement Canada, on peut voir qu'il a des dimensions beaucoup plus, disons, conservatrices.

Référence: ptafflist

Aucun commentaire pour l'instant.

Réagissez