696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

La fumée de cigarette et la pression partielle

Vous avez eu des amis à la maison, ça a fêté fort. Le balcon, si balcon il y a, est trop petit et/ou ça ne vous tente pas d'envoyer tous les fumeurs dehors.

Résultat, le lendemain sa sent la cigarette en cibole dans la place. Comment faire pour vous débarasser de l'odeur?

La nature, c'est bien connu, cherche à établir l'équilibre. Peut-être peut-elle nous aider un peu?

En créant un canal de communication pour l'air entre l'extérieur et l'intérieur de la maison, en ouvrant une fenêtre de 1 millimètre par exemple, la pression partielle de la fumée cherchera à être la même à l'intérieur qu'à l'extérieur de la maison. Lorsque cet équilibre sera atteint, il n'y aura plus d'odeur de cigarette à l'intérieur parce qu'il est certain que vous ne pourrez mettre suffisament de fumée dehors pour que ça sente là aussi.

Une fenêtre ouverte

Grosse nouvelle me direz-vous, si on ouvre une fenêtre ça va moins sentir la fumée… Je sais, ce n'est pas un scoop, mais là où, personnellement, je trouve ça intéressant, c'est que l'on n'est pas obligé d'ouvrir la fenêtre d'un pied et demi et que toute la fumée va éventuellement sortir. En n'étant pas trop pressé, une ouverture de 1 mm va nous amener à nos fins.

Cette règle, tant qu'il n'y a pas de réaction chimique, s'applique à tous les gaz (ou odeur). Vous pourrez lui trouver d'autres applications, je n'en doute pas un instant.

Allez, je vous laisse, encore une fois, sur une toune tout à fait à propos, une fenêtre ouverte de Pauline Ester interprété par nul autre que cabrel62160.

2 commentaires à « La fumée de cigarette et la pression partielle »

  1. 21 décembre 2007 | 20:52

    Donc l'occupant du triplex moyen dans Hochelaga-Maisonneuve, construit vers 1925, peut… ne rien faire et la fumée va s'en aller, puisqu'il subit probablement des infiltrations d'air largement équivalentes à l'ouverture de 1 mm de largeur x 1,75 m de hauteur. Bien essayé, mais la visite va continuer d'aller dehors ! :)

  2. 22 décembre 2007 | 23:17

    L'odeur de cigarette ne vient pas vraiment des gaz mais de la combustion incomplète du tabac qui devient particules en suspension (et éventuellement poussière). Seuls les gaz simples (CO, CO2, SO2…) vont s'équilibrer en ouvrant la fenêtre d'un millimètre. Les particules en suspension vont subir la gravité, comme de la lie au fond d'une bouteille de vin.

    Si je pratique une petite incision dans un contenant de jus d'orange bien brassé, que je place le contenant au fond de la mer et que je retourne voir ce qui est arrivé au bout d'un mois, je risque de trouver une bouteille remplie d'eau de mer… avec de la pulpe au fond.

Réagissez