673 billets et 957 commentaires jusqu'à maintenant

Implication des scientifiques dans les processus de décision

L'an dernier, lors de ma présence au congrès de la Société de météorologie et d'océanographie (SCMO), une chose m'a surprise: la plupart des conférences plénières portaient sur le réchauffement climatique. Tous les résultats des scientifiques pointaient vers la même conclusion, peu importe leur champ d'expertise (climat, glace, biologie, etc.).

CMOS

Ce congrès étant LA réunion annuelle des scientifiques canadiens spécialistes du climat, je me suis demandé jusqu'à quel point les politiques du gouvernement pouvaient être influencées par ces personnes. Quel est le lien entre la réalité scientifique et la prise de décision?

Afin de répondre à ces questions, je me suis joins à Simon Hobeila, conseiller en éthique de la recherche à l'Université de Montréal, ainsi qu'à Jacques Descurieux, conseiller national en communications à Environnement Canada, pour tenir une session ayant pour titre l'Implication des scientifiques dans les processus de décision au congrès de la SCMO en 2008.

Nous aborderons l'implication des scientifiques dans les processus de décision selon 3 thèmes:
* La prise de décision politique;
* Le transfert et le partage de connaissances scientifiques et hydrométéorologiques;
* La responsabilité scientifique face au débat environnemental.
Vous pouvez aussi consulter la description détaillée de notre session.

Si vous êtes intéressé – ou connaissez quelqu'un qui pourrait être intéressé – à venir présenter sur cette question on ne peut plus importante, vous avez jusqu'au 15 février 2008 pour soumettre vos résumés via la page web de la SCMO. Le congrès se tient du 26 au 30 mai 2008 à Kelowna dans la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique.

Aucun commentaire pour l'instant.

Réagissez