696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

J'entends le silence

Ça a commencé en janvier dernier. J'étais dehors, le soir à la campagne, au bout d'un rang. Le ciel était clair et le crissement de la neige sous nos pas nous confirmait qu'il faisait très froid.
— Attends, bouge pas. T'entends pas comme le bruit d'une autoroute au loin?
— … Non.
— …

Ce bruit d'autoroute au loin que j'entends dans mon oreille droite, il ne m'a plus jamais quitté. Après consultation, on m'a appris que, selon toute vraisemblance, il serait là pour toujours. Il peut rester stable ou devenir plus fort avec la fatigue ou avec l'âge. Il y a très peu de chances qu'il diminue, encore moins qu'il disparaisse. Aussitôt que le silence se fait, je l'entends.

Une autre petite mort. Encore.

Un commentaire à « J'entends le silence »

  1. Benoit St-André
    25 avril 2008 | 22:15

    Si ça peut te consoler, les myopes forts (comme moi) ont la plupart des "floaters" , ou plutôt, des myodésopsies (voir http://en.wikipedia.org/wiki/Floaters et http://fr.wikipedia.org/wiki/Myod%C3%A9sopsie).

    C'est comme ton bruit de fond, mais dans les yeux.

    Ça a commencé il y a quelques années, ou en fait, probablement comme toi, je ne l'ai remarqué qu'à ce moment-là.

    En général on les remarque pas, mais aussitôt que je regarde un fond très blanc ou très contrasté (neige, ciel bleu éclatant) et que je bouge les yeux, ça passe dans le champ de vision.

    Pour passer le blues existentiel, écouter une bonne toune de Led Zeppelin au fond, ou encore les Amateurs de sports à CKAC, et c'est réglé. :-)

Réagissez