693 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Un jeu si simple

Logo du Canadien de Montréal

Le Canadien de Montréal est une institution, ne serait-ce que par l'importance qu'il a dans le coeur des Québécois. Cette organisation a aussi une histoire extraordinaire, qui remonte cette année à plus de 100 ans.

Le film Un jeu si simple de Gilles Groulx, fait vivre un retour historique d'une trentaine de minutes, afin d'y rencontrer le Canadien des années 1950-1960. À l'époque où on pouvait fumer un cigare dans le premier rang au Forum, où le filet du gardien était lousse, où le demi-cercle du gardien était un carré et où l'on parlait non pas de «jeu de puissance» mais bien de «jeu de punition».

De l'apparitation du feu sur la Terre

Le feu est apparu sur la Terre il y a environ 400 millions d'années ― on en trouve les preuves dans les couches géologiques. Le feu est apparu à ce moment et de cette manière parce que la vie était en train de coloniser la terre et avait créé suffisamment d'oxygène dans l'atmosphère pour permettre la combustion. À ce moment, la foudre pouvait fournir une étincelle de telle sorte que l'oxygène de l'atmosphère et les hydrocarbures sur la terre pouvaient interagir. Le feu est donc littéralement une création du monde vivant. Présentement, un de nos échecs est notre incapacité d'apprécier jusqu'à quel point le feu est biologiquement construit. Ce n'est pas seulement un événement qui affecte les écosystèmes comme un ouragan ou une inondation. C'est quelque chose qui se nourrie de, qui est littéralement soutenue par, une matrice biologique. Vous pouvez avoir un ouragan sans aucune vie autour, mais pas un feu.

Extrait d'une entrevue avec Stephen J. Pyne, Cabinet, Issue 32, Winter 2008-2009, Fire. The Great Integrator: An Interview with Stephen J. Pyne, Jeffrey Kastner and Stephen J. Pyne, Fire in North America, p. 81.