673 billets et 957 commentaires jusqu'à maintenant

Glace arctique: vitesse de fonte record en mai 2010

Jamais la glace dans l'Arctique n'a fondue aussi rapidement qu'au mois de mai 2010. L'étendue de glace Arctique est encore plus petite que celle atteinte en 2007 à pareille date, année où la glace avait atteint son étendue minimale record.

Étendue de glace arctique: 2006, 2007, 2010, moyenne et écart-type.
Étendue de glace arctique: 2006, 2007, 2010, moyenne et écart-type

Cette fonte printanière rapide a été causée par un hiver anormalement chaud dans l'Arctique: de 2 à 5⁰C plus chaud selon les endroits. Il y eut moins de nouvelle glace formée qu'à l'habitude l'hiver dernier, ce qui a causé un maximum de couverture 1 mois plus tard en saison en plus d'une fonte printanière accélérée.

Anomalie de température de la glace arctique pour l’hiver 2009-2010
Anomalie de température de la glace arctique pour le mois de mai 2010

L'été qui s'en vient va probablement être plus chaud que la moyenne. Le Service des Glaces de l’Amérique du Nord prévoit, dans son Aperçu saisonnier pour l'été 2010 des eaux arctiques, que de nombreux records pourraient être établies pour la fonte totale des glaces sur certains plans d'eau, notamment dans la baie d'Hudson qui pourrait être libérée des glaces jusqu'à 1 mois plus tôt que la normale.

Pourquoi ces valeurs minimales sont-elles surprenantes? Pour plusieurs raisons, mais, notamment en raison de ce qui était prévu par les modèles. Si on compare les observations aux prévisions pour la couverture de glace en Arctique effectuée par le GIEC pour son rapport de 2006, on constate que la réalité devance les prévisions d'environ 40 ans. On voit aussi que la moyenne des modèles prévoit l'atteinte d'un nouveau plateau.

Observation des étendues minimales de glace observées par rapport à celles modélisées
Observation des étendues minimales de glace observées par rapport à celles modélisées

Depuis 2007, les observations de la couverture de glace dans l'Arctique posent un grave problème. Celui de savoir si le régime des glaces en Arctique a atteint un nouveau plateau plus bas que le précédent, ou s'il est plutôt en chute libre et que la couverture atteindra sous peu le zéro.

Étendues de glace arctique observée selon la saison
Étendues de glace arctique observée selon la saison

Dans la mesure où un nouveau minimum record serait atteint en septembre cette année, et en fonction de son ampleur, cela pourrait mettre la table pour la rencontre de la réunion de la COP-16 qui se tiendra début décembre 2010 au Mexique. Cette réunion qui suit celle de Copenhague de l'an dernier.

Aucun commentaire pour l'instant.

Réagissez