696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Le couple Terre-Lune

Animation de la Lune qui tourne autour de la Terre

La Lune tente de quitter la Terre. Oh, pas très rapidement, au rythme de 4 cm par année. Mais si la Terre est patiente, la Lune l'est tout autant.

Cette dynamique de couple a débuté il y a un peu plus de 4 milliards d'années. Au début, tout excité de leur rencontre, les deux corps célestes tournaient sur eux-mêmes beaucoup plus vite qu'ils ne le font de nos jours. Puis, par un échange d'énergie que les physiciens nomment poétiquement conservation du moment angulaire, ils ont commencé à ralentir et à s'éloigner.

Même qu'un jour, dans un lointain passé, la Lune s'est mise à tourner en phase avec la Terre, privant cette dernière, à tout jamais, d'admirer son autre face.

À long terme, c'est toujours ce qui survient dans les couples de cette nature. La Terre servira le même traitement à sa compagne Lune: elle ne lui montrera qu'une seule face. Ce faisant, la Terre privera la moitié de ses habitants de la contemplation de la Lune, alors que l'autre la verra fixée au même endroit éternellement.

Se développera alors du tourisme lunaire, non pas pour aller sur l'astre lui-même, mais simplement pour se déplacer du côté planétaire qui la regardera en permanence.

Lorsqu'elles auront terminé leur valse, il y a une chance sur deux pour que la Terre choisisse de montrer le Québec à dame Lune. Espérons que lors du choix de son plus beau visage, nous ferons pencher la balance de notre côté.

2 commentaires à « Le couple Terre-Lune »

  1. Maxw&ll
    22 décembre 2013 | 12:08

    En tant que passionné d'astronomie, je connaissais bien l'éloignement Terre-Lune, mais je ne savais pas qu'à long terme la Terre ne montrerait qu'une face à la Lune ! C'est stupéfiant, mais ça aurait des conséquences d'une grandeur sans nom !
    Grave, car il y aurait sans vilain jeu de mots, deux faces à la Terre ; un éternel et assèchant à long terme jour. Une telle exposition au Soleil pourrait assécher les Océans plus vite, et rendre aride la Terre, tandis que la même exposition mais à la Lune pourrait geler les continents et les océans ! Une nouvelle ère glacière serait possible !
    Maintenant pour les commerçant ce ne serait qu'un bénéfice de plus, un nouveau secteur,

    Il faudrait puiser dans les savoirs quantiques pour pouvoir trouver une interaction au phénomène ! Au lieu de financer des projets pour devenir les maîtres du monde, les États devraient cinancer la physique !

  2. Maxw&ll
    22 décembre 2013 | 12:10

    4e ligne,

    Sans oublier un hiver éternel !

Réagissez