693 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Un vaccin pour la maladie de Lyme?

Pays touchés par la maladie de Lyme
Pays touchés par la maladie de Lyme.

Dans son bulletin de nouvelles du 14 août 2014 à 7h du matin, Radio-Canada annonce que « l'absence d'un vaccin contre la maladie de Lyme sème l'inquiétude », comme si, d'une part, cette maladie était une nouveauté sur la planète et, d'autre part, qu'il suffisait d'un peu d'effort pour trouver un vaccin.

La maladie de Lyme affecte 65 pays à travers le monde et est une préoccupation dans plusieurs pays d'Europe depuis de nombreuses années. En Belgique, lors des sorties en camps scouts, les enfants sont inspectés tous les soirs pour identifier la présence de tiques, et cela depuis plus de 10 ans. Aux É.-U., elle est la 7e maladie la plus déclarée au pays, et elle a touché plus de 3 millions de personnes depuis 1970. Tous ces pays sont déjà préoccupés par la maladie de Lyme et doivent sûrement se pencher sur la question du vaccin depuis des décennies.

D'autre part, avec 114 cas déclarés au Québec en 2013, il faudrait qu'un vaccin ait un taux d'innocuité inférieur à 0,04% pour ne pas que le nombre de personnes touchées par des effets secondaires dépasse les gens protégés (j'ai estimé à 3 millions la population vivant au sud du St-Laurent et pouvant être affectée au cours des prochaines années).

Bref, bien que la maladie de Lyme soit une préoccupation importante, et sans diminuer l'impact majeur dans la qualité de vie de ceux qui en sont atteints, cette préoccupation est surtout celle des autres pays, et ce n'est pas parce que le Québec est touché que, tout à coup, l'absence d'un vaccin est inquiétant, et encore moins à porter de main.

Soyons humbles et prenons conscience que cette maladie affecte surtout les autres pays et que cette rumeur de vaccin sert surtout à nous assurer que les autorités prennent les choses en main, et ne recele dans les faits aucune information nouvelle.

2 commentaires à « Un vaccin pour la maladie de Lyme? »

  1. Claudette Piché
    14 août 2014 | 9:17

    Bonjour! Lorsqu'on sait qu'il y aurait possiblement 600 variétés de bactéries connexes à lyme , l'on ne peut croire à un miracle. Mais bon, on en parle…N'est-ce pas qu'il faut se contenter de cela connaissant le fonctionnement du système de santé qui est relié à la politique donc aux lobbys! La plaie de cette maladie! Il y a une forte réticence du système de la santé du Québec à évoluer, on en est encore à des affirmations que les tiques étant transportées par des oiseaux migrateurs seraient limitées à certains territoires au sud du Québec! Vous avez tout compris…La marche sera longue et la création de vaccins est aussi des argents pour des pharmaceutiques car on veut créer des vaccins mais on oublie de protéger la population de façon fondamentale en médiatisant clairement la situation sur les médias, en informant justement les instances médicales et n'a pas encore indiqué les lieux par des affiches là où furent trouvé des tiques infectées, lorsqu'on sait qu'une tique peut pondre jusqu'à 2 à 3,000 œufs …contaminés! Et qu'on cesse de dire qu'on retrouve ces tiques dans le bois , on les retrouvent là où les animaux et oiseaux vont…et cela jusque dans le lit des propriétaires de petits animaux ou de gens qui ..sortent dehors..sans plus1

  2. Gauliard Dominique
    15 août 2014 | 3:07

    Sans compter que certains pays comme la France font du déni de la maladie. par exemple, 5000 cas de boreliose en France en 2010 et 800 000 cas reconnus en Allemagne, 19000 cas en France reconnus en 2013.

    Sans compter aussi que l'on communique peut sur le fait que cette infection peut de transmettre de la mere à l'enfant (250 cas reconnus sur 100 000) mais aussi se transmettre de partenaire à partenaire. Les spirochetes (nom des bacteries de la borreliose en forme de tire-bouchon de 0.1 micron traversnte tous les tissus et peuvent se retrouver dans tous les liquides et parties du corps.

    Sans compter qu'aucun traitement n'est connu pour pouvoir éradiquer completement par traitement la borreliose. Ces bacteries savent se proteger contre une attaque antibiotique destinée à les atteindre en se mettant en cocon pour attendre la fin de l'attaque antibiotique.

    Sans compter que certains affirment depuis longtemps que les maladies comme Parkinson, Alzheimer, Sclerose en plaque, allergies ne sont que des conséquences de ces infections multi - vectorielles qu'est la Borreliose suite à l'action de destruction des bacteries sur les tissus lors d'une chute de defense immunitaire.

    Des voies sont possibles car certains chercheurs Suisse ont identifies que des cerfs infectés pouvaient mettre en place une strategie pour supprimer la presence de borreliose dans leur corps. Par quel phenomene ? cela reste à decouvrir…. le cardere, le tic tox seraient efficaces mais ceux qui le produisent en France sont interdits d'exercer.

    Cette infection devrait etre reconnue comme cause mondiale aupres de l'OMS. Mais le risque est que d'autres sujets plus prioritaires comme Ebola par exemple retienne toute l'attention et que la borreliose ait encore de beaux jours devant elle..

    Gardons espoir….

Réagissez