695 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Projet de loi 51 du ministre de la Famille et des Aînés

Karine Leroux a utilisé la close sur les contribubeurs de ptaff.ca qui stipule que ptaff.ca encourage les auteurs à joindre ses rangs; il suffit d'une idée originale et d'un appétit pour le travail bien fait.

Je recopie son texte ici. Les hyperliens sont de l'éditeur.

Le ministre de la Famille et des Aînés, M. Tony Tomassi, a déposé le 13 mai 2009 le projet de loi numéro 51 visant la modification de la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance.

Ce projet de loi comporte des éléments très positifs concernant la reconnaissance des droits des RSG (Responsable de Service de Garde) et l'amélioration de leurs conditions d'exercice. Par contre, ce projet de Loi transforme "les besoins des enfants" par "les besoins des RSG" et fait voler en éclat la structure administrative (CPE-Bureaux coordonnateurs (BC)) dans laquelle les RSG exercent leurs fonctions. Cette même structure a été instaurée il y a seulement 3 ans! Tout le monde (personnel du BC et
parents membres du CA) avaient travaillé d'arrache-pied afin de mettre cette structure en place.

Le travail effectué a été colossal et très bien fait. Cette nouvelle façon de faire avait atteint sa vitesse de croisière et tout le monde s'entendait pour dire que c'était une excellente formule. Bref, il n'y a aucune raison de changer un système qui fonctionne à merveille.

Ce qui nous pend au bout du nez: Une baisse dans la surveillance, l'encadrement et la formation des RSG (bref un service de garde de moins bonne qualité). Il y aura alors émergence de deux réseaux de garde parallèles, à deux vitesses: celui des CPE et celui de la garde en milieu familial. De plus, la coût de la nouvelle structure est évalué à 12 millions de dollars par année. Ce montant pourrait servir à subventionner 1200 nouvelles places… Pouvons-nous nous permettre de cracher sur ces places dans le seul et unique but de brasser du papier et des organigrammes? Je ne crois pas!

En tant que maman, je suis très inquiète de toutes les répercussions que ces modifications pourraient avoir sur la qualité des services de garde en milieu familial. De plus, le Ministre propose de tout chambouler les structures administratives et ce sans aucune raison.

Ces changements seront tout aussi coûteux qu’inutiles. C’est pourquoi je vous demanderais de copier-coller la lettre qui suit et de l’envoyer au Ministre Tomassi.

Nous devons nous mobiliser RAPIDEMENT afin de faire renverser la vapeur. Envoyez ce message à tous ceux que vous connaissez et qui ont les enfants à cœur.

Merci !
Karine Leroux

Présidente du CA du CPE Tchou-tchou

Lectures complémentaires:
* La gestion entraînée par la loi 51 coûtera l'équivalent de 1200 places en garderie, selon l'AQCPE, Le Soleil, 24 mai 2009
* La qualité des services de garde en milieu familial menacée, Presse Canadienne, 21 mai 2009

Envoyer à ministre.famille@mfa.gouv.qc.ca

Monsieur Tomassi, Ministre de la Famille et des Aînés,

Étant donné votre projet de loi no51, je vous écris afin de vous demander

* de ramener les enfants au cœur de votre projet de loi.

* de ne pas toucher à la structure CPE-Bureau coordonnateur.

* d'utiliser les sommes d'argents ainsi économisés afin de subventionner l’équivalent d'un millier de places supplémentaires par année.

Merci,

Votre nom, pour qui le sort des enfants est important