696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

DGLF: Le wescott et le wrench

Souvenirs du garage de mon père. Le dernier endroit où j'ai entendu parlé de wescott et de wrench avant de les retrouver dans le dictionnaire général de la langue française.

Dessin d'une main droite tenant un wescott à la position horizontale

wescott (marque de commerce) n.m. Fleur de lys stylisée Clé à molette d'un type spécial, à réglage rapide.

Dessin d'un wrench en position horizontale

wrench (rîn'ch. Mot anglais) n.m. Fleur de lys stylisée Clé anglaise; clé à molette.

DGLF: Le tue-mouches

Bien que le dictionnaire général de la langue française au Canada ne considère pas ce mot comme un canadianisme, le mot tue-mouches pris comme un nom commun en est bel bien un, les autres dictionnaires de la langue française ne considérant ce mot que comme adjectif dans l'expression papier tue-mouche (avec un s à mouche dans le Larousse et sans dans le Petit Robert).

Notez également le savoureux exemple donné en italique où le tue-mouches pris comme exemple est le D.D.T. C'est un exemple de mot dont la définition, puisqu'il est question de technologie, représente ce qui était utilisé à cette époque.

On remarque aussi la langue de l'étiquette sur le tue-mouches, signe démontrant que les produits manufacturés de cette époque n'était pas obligés d'avoir d'étiquette en français ou encore, si la marque du produit est fictive, que l'imaginaire de l'époque avait une représentation anglaise de l'étiquette.

Dessin d'une canne de tue-mouches

tue-mouches n.m.invar. Sorte de raquette en treillis métallique ou en matière plastique ajourée qui sert à tuer les mouches.Étoile en forme de losange Papier tue-mouches, buvard imprégné de poson pour faire mourir les mouches.Étoile en forme de losange Substances chimiques servant à faire mourir les insectes: le D D T est un puissant tue-mouches.Étoile en forme de losange Appareil destiné à faire mourir toutes les mouches qui s'en approchent.

DGLF: Le culotton

Toujours dans la catégorie vêtement hivernal: le culotton. Je dois avouer que je n'avais moi-même jamais entendu parler de cette pièce de vêtement.

Dessin d'un petit garçon revêtant un culotton.

culotton n.m. Fleur de lys stylisée Petit habit d'enfant avec pantalon à même pour la saison d'hiver, dit aussi costume de neige.

DGLF: Le parka

Dessin d'un parka.

parka (mot russe) n.m. Fleur de lys stylisée Long vêtement de dessus, fait en forme de chemise, avec fermeture à curseur et surmonté d'un capuchon.

curseur (lat. curson) n.m. Petit corps qui glisse dans une fente pratiquée au milieu d'une règle, d'un compas, d'une fermeture-éclair, etc.

DGLF: Tarte à la forlouche (farlouche)

À Saint-Jean-Port-Joli, mon frère et moi nous étions arrêtés dans un restaurant, puisqu'il était midi douze. Au menu, pour dessert, de la tarte à la farlouche. Selon le dictionnaire général de la langue française au Canada, ce serait plutôt de la forlouche. Quoiqu'il en soit, ça goûte vraiment la mélasse, une tarte à la forlouche.

Dessin d'une tarte fumante

forlouche n.f. Fleur de lys stylisée Tarte à la forlouche, voy. ferluche.

ferluche ou forlouche n.f. Fleur de lys stylisée Sauce faite de mélasse et de farine, auxquelles on ajoute des raisins secs: tarte à la forlouche. Lorsqu'il n'y a pas de raisins, c'est une tarte à la pichoune.

mélasse (esp. melasa, dérivé du lat. mel) n.f. Espèce de sirop qui reste après la cristallisation du sucre et qui refuse de donner des cristaux. Fleur de lys stylisée Au Canada on prononce presque partout m'lasse ou melasse.

Mise à jour:
*Une recette de madame Conrad Bergeron
*Une recette de tarte à la ferluche du délicieux site web recettes.qc.ca !

DGLF: Le campe

Dans la série des mots du dictionnaire général de la langue française (DGLF) au Canada:

Dessin d'un campe en bois ronde avec un tois de bardeaux en avant d'arbres
campe n.m. Fleur de lys stylisée Cabane construite dans la forêt et servant à loger les bûcherons pendant la coupe du bois. Étoile en forme de losange Cabane faite de troncs d'arbres, habitation temporaire des colons nouvellement arrivés.

Le Dictionnaire général de la langue française au Canada

J'ai acheté, il y a de cela déjà quelques années, le Dictionnaire Général de la Langue Française au Canada pour la ridicule somme de 25$. Ce dictionnaire, aussi appelé dictionnaire Bélisle du nom de son auteur Louis-Alexandre Bélisle, fut publié pour la primière fois en 1957.

C'est en fait « une oeuvre unique en ce qu'il donne non seulement tous les mots de la langue française […] mais, en plus, on y trouve tous les mots du langage populaire canadien avec leurs équivalents en français littéraire. Sa compilation a duré 22 ans. […] On y trouve près de 55,000 articles, quelques 4,500 canadianisme, plus de 3,000 illustrations très modernes et très "nord-américaines". »

Les définitions des canadianismes, indiqués par la fleur de lys Fleur de lys stylisée, sont souvent savoureuses et les illustrations ne le sont pas moins. Je vous propose une série qui nous permettra de les découvrir.

Commençons cette série par

Le gauleur

Image dessinée d'un gauleur de hockey devant un filet

gauleur (angl. goaler) n.m. Fleur de lys styliséeGardien de buts: le gauleur a laissé entrer cinq points.