639 billets et 924 commentaires jusqu'à maintenant

L'hyperlien des kiwis

Au mois de septembre dernier, j'avais lu un article dans l'Actualité à propos des sous noirs. J'en ai fait un courriel pour la ptafflist.


Mon édimestre préféré
a alors fait un commentaire sur les coûts de transport de la monnaie que le Canada produit pour les autres pays et, pour illustrer le faible prix du transport, j'ai pris l'exemple des kiwis de la Nouvelle-Zélande.

Pour avoir du concret, je suis aller sur le site web d'IGA, la seule épicerie du Québec à ma connaissance à permettre d'acheter en ligne, et j'ai sélectionné les kiwis et envoyé l'hyperlien:

http://magasin.iga.net/index_fr.html?lp=/cgi-bin/fc.cgi%3Fecmd%3D3B5
227732899DDA78DAAA74D0A89729FC3B6D553A2C2E545C68F1C04FD
05FE70EC8329DD3F08D27A505A2128738594D27B95CF491D330201F
C7ACA538FE285762011E62D20539A6452157B1D3E15CFC3DF4FC61
AA59A7593

Vous remarquerez que l'hyperlien est loin d'être joli. C'est le genre d'adresse qui est générée à chaque session et qui, après quelques jours voire quelques heures, n'est plus valide. Ça peut fonctionner pour ceux qui recoivent le courriel et qui y vont tout de suite mais, dans quelques mois, il faudra refaire la recherche sur les kiwis sur le site d'IGA pour visualiser ce dont je parlais. Bref, la magie de l'hyperlien perd de son charme.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'en parcourant les archives de la ptafflist, quelques mois plus tard, je cliquais sur l'hyperlien et constatais qu'il fonctionnait toujours. Certes le prix n'est plus le même (0,40$/kg lors de l'envoi du courriel, 0,75$/kg au moment de la publication de ce billet), mais il est toujours possible de consulter directement la page à laquelle je faisais référence le jour de l'envoi du courriel.

Félicitation aux architectes du site web d'IGA, Technologie Reptile, qui ont su utiliser le concept REST ce qui fait qu'il est possible d'utiliser leur site web comme il se doit. Ça permet au courriel de la ptafflist d'avoir une meilleur pérennité, sans compter que les autres usagers de l'internet peuvent ainsi se lier sur les fruits et autres produits du site. Y a beaucoup de flash(tm) inutile, lourd et fatiguant, mais ça nous rappelle que la perfection n'est pas de ce monde :)

Tant qu'à être dans les bravos, je tiens aussi à féliciter l'équipe marketing d'IGA. Sur les 3 personnes présentes lors de la discussion à l'origine de ce billet, il y en avait 2 qui savaient que l'adresse du site web était iga.net et non iga.com ou iga.ca ou quelque chose d'autre. N'écoutant peu sinon pas la télévision, j'ignore d'où nous vient cette connaissance mais nous étions persuadé que c'était ça l'adresse. Et on n'est pas obligé de mettre "www" devant iga.net pour que ça fonctionne!

Aucun commentaire pour l'instant.

Réagissez

  •  

    Voir tous les tags
  • Nous suivre

  • Meta