647 billets et 930 commentaires jusqu'à maintenant

Apple: avoir votre argent n'est pas suffisant

Apple refuse l'argent comptant des clients lorsque vient le moment d'acheter un iPhone.

Apple a une entente commerciale avec AT&T, entente qui empêche les propriétaires de iPhone d'utiliser les fonctionalités multimédia de l'appareil tant que ceux-ci n'ont pas ratifié un contrat de 2 ans avec AT&T. AT&T ne faisant affaires qu'aux États-Unis, le iPhone n'est distribué par Apple que dans ce pays.

Le blocage des fonctionnalités multimédia est bien sûr un cadenas logiciel. Comme il fallait s'y attendre, il a fallu peu de temps avant qu'un groupe de programmeurs crée un programme pour retirer ce cadenas. Apple change la nature de son cadenas à chaque mise à jour du système d'exploitation du iPhone, essayant d'avoir une longueur d'avance sur les développeurs tentant de le libérer.

La légalité de ce contournement est dans une zone grise. Puisque l'appareil appartient à l'usager, il est difficile juridiquement d'expliquer pourquoi il ne pourrait pas l'utiliser comme bon lui semble, y compris l'utilisation de toutes ses fonctionalités. De plus, Apple n'aurait pas une bonne image s'il commençait à poursuivre des consommateurs pour avoir utilisé le iPhone sans avoir versé une contribution à AT&T, sous forme de contrat pour 2 ans, pour respecter l'entente entre Apple et ceux-ci.

Afin d'éviter l'achat de masse de iPhone par des particuliers, pour les revendre décadenassé, Apple contrôle l'achat par les particuliers. Dans un premier temps, ils ont imposé une limite à 2 iPhone par consommateur. Cependant, il était toujours possible à un individu d'aller à plus d'un magasin Apple, se procurant 2 iPhone à chaque fois.

C'est ici qu'Apple a innové. Il est impossible d'acheter un iPhone avec de l'argent comptant. Il faut absolument l'acheter avec une carte de crédit. Apple conserve sur ses serveurs votre nom associé à votre numéro de carte de crédit et, si quelqu'un tente d'acheter plus de 2 iPhone, son achat est refusé.

Outre la légalité de l'utilisation de cette information, les avocats de Visa et de Mastercard planchent en ce moment sur la question, ce contrôle est un dangeureux précédent. Il implique que l'argent comptant n'est plus suffisant pour se procurer de la marchandise, votre identité doit également être divulguée. L'argent comptant n'a donc plus de valeur.

Ça me donne le goût de danser sur un fond de couleur tout ça!

Aucun commentaire pour l'instant.

Réagissez

  •  

    Voir tous les tags
  • Nous suivre

  • Meta