696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

VLC: pour en finir avec les codecs vidéo

Icône de VLC

N'êtes-vous pas tanné, lorsque vient le moment de lire un fichier vidéo, de vous faire répondre par votre ordinateur que « vous n'avez pas ce codec d'installé »?

Les extensions mov, wmv, Xvid, DivX, asf, ogg sont pour vous des mots qui sont sources de problèmes lorsque vient le temps d'ouvrir un fichier?

Voici une solution qui règlera tous ces problèmes une fois pour toute: le lecteur multimédia libre VLC.

Il fonctionne sur les trois principales plateformes (GNU/Linux, Windows et même Mac) et a l'avantage d'intégrer les codecs nécessaires à la lecture de la plupart des formats audio et vidéo (ceux que vous et moi recontrons dans notre vie de tous les jours). Le lecteur curieux pourra consulter la page sur wikipédia pour ce logiciel pour se convaincre de la puissance de l'engin.

Finit l'époque où il fallait avoir plusieurs logiciels propriétaires (Quicktime et Windows Media Player notamment), chacun étant capable de lire seulement une poignée de type de fichiers spécifiques à la plateforme, et surtout aux formats que la compagnie tente de promouvoir. VLC, un logiciel libre au service de l'utilisateur, et non de la corporation qui la publie.

Une autre affaire de réglée.

3 commentaires à « VLC: pour en finir avec les codecs vidéo »

  1. Fadi
    21 août 2008 | 9:46

    Je ne suis pas certain que le "problème" que tu vois est un quelconque rapport avec les lecteurs propriétaires sus-mentionnés.
    Si Quicktime et Windows Media Player ne lisent pas tous les fichiers vidéos/audios "out-of-the-box", c'est parce que certains codecs ne sont pas inclus par défaut avec les sytèmes d'exploitation Mac Os et Windows. Cela n'a rien à voir avec le lecteur en particulier. Une fois qu'un codec est installé sur mon ordinateur (Vista 64bit), la capacité de lire ce format de fichier est donné à tous les lecteurs installés sur mon ordinateur (Quicktime et WMP inclus).

    Plusieurs distribution Linux ont le même problème et possède peu de codecs installés par défaut.

    VLC "résoud" le problème car les codecs sont inclus avec le lecteur. Mais ça revient toujours à une question de disponibilité du codec et non à une qualité intrinsèque du lecteur lui-même.

    "l’époque où il fallait avoir plusieurs logiciels propriétaires" est révolue depuis plusieurs années déjà…

    P.S. Pour les lecteurs de HDLC utilisant la plateforme Windows, je recommande le filtre ffdshow-tryouts disponible sur sourceforge: http://sourceforge.net/projects/ffdshow-tryout/ . Vous pourrez lire tous les formats audio/video courants ainsi que le HD (h.264) et le AC3 (audio multi-canal).

  2. Fadi
    21 août 2008 | 9:49

    Oui bon. Je m'excuse pour les fautes d'orthographes.

  3. 22 août 2008 | 7:16

    >> Plusieurs distribution Linux ont le même problème et possède peu de codecs installés par défaut.

    J'ajouterais que contrairement au monde Windows, sous GNU/Linux, les codecs ne se partagent pas vraiment entre applications (*). Ainsi Xine, MPlayer et VLC qui constituent les grands lecteurs « universels » comptent chacun sur leur propre ensemble de codecs. Installer VLC ne changera rien aux formats supportés par Xine.

    (*) Oui, généralement la tendance contraire est observée, par exemple la librairie de décodage d'images PNG n'est typiquement trouvée qu'en une seule copie, et non incluse dans chacun des logiciels lisant PNG; pour le meilleur (amélioration de la librairie == amélioration de toutes les applications qui l'utilisent) et pour le pire (il faut parfois installer plusieurs composantes séparées lorsqu'on installe un logiciel).

Réagissez