695 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

L' incroyable histoire des machines à pluie

La première fois que j'ai entendu parlé de pluie provoquée par l'homme, c'est par collègue de travail qui m'a raconté qu'il y avait eu de l'ensemencement de nuages au Saguenay dans les années 60. Il y aurait même eu, selon ses dires, des manifestations de la population au Saguenay Lac-Saint-Jean pour faire pression sur le gouvernement afin qu'il fasse cesser les machines à pluie.

C'était toute une surprise pour moi. De un, j'ignorais à ce moment qu'il existait pareille chose qu'une machine pour provoquer la pluie, de deux je n'avais jamais entendu parler de cette histoire dans ma région natale, encore moins de manifestations!

L'ONF vient de mettre en ligne un documentaire sur ces machines à pluie qui auraient créé des étés pluvieux au Saguenay Lac-Saint-Jean dans les années 60 et 70. Rien de tel que d'écouter un vieux Saguenéen nous raconter une histoire de son jeune temps!

Ces machines ont refait surface dans l'actualité récemment, la Chine aurait utilisé ces machines pour éviter la pluie lors des Jeux de Pékin. Et il y a quelques semaines, la ville de Mumbai a envisagé d'utiliser cette technique pour regarnir ses réserves d'eau potable qui sont à sec.

Si t'as frette, va pisser

L'eau a une très grande capacité thermique. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on s'en servait autrefois comme liquide de refroidissement pour les moteurs.

Le liquide que contient notre vessie, appelé urine, est maintenu à la même température que notre corps: 37°C. L'énergie que notre corps consacre à maintenir ce liquide à cette température ne peut alors être utilisée ailleurs, pour réchauffer nos pieds par exemple.

C'est pourquoi, lorsqu'on commence à avoir froid, le premier réflexe à avoir est d'aller vider notre vessie. Même si on n’a pas envie. C'est une attitude thermodynamiquement responsable.

Une conséquence pratique et immédiate pour les premières soirées agréables du printemps: lorsque l'on est sur une terrasse et que la température descend, une bonne pisse nous permet de rester environ 30 à 40 minutes plus longtemps dehors sans avoir froid.

Santé!

Daigneau, une publicité de mauvais goût

Voici les publicités de la compagnie d'eau embouteillée Daigneau que l'on retrouve dans le métro de Montréal.

Publicité de la compagnie Daigneau: « Quand je regarde la nouvelle cruche du bureau, l’eau me vient à la bouche »
« Quand je regarde la nouvelle cruche du bureau, l’eau me vient à la bouche »
Publicité de la compagnie Daigneau: « Tout le monde veut une cruche à la maison »
« Tout le monde veut une cruche à la maison »

Y a des jours comme ça où on se dit que le gros bons sens n'a pas été également réparti dans la population. Ou que le système d'éducation n'a pas juste échoué dans l'enseignement de l'accord du participe passé.

Il faut croire que la compagnie Daigneau a décidé de mettre le concept publicitaire parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en, à l'épreuve. Soit, jouons le jeu.

Vous pouvez signer la pétition en ligne ou encore écrire directement à la compagnie Daigneau pour dénoncer ces publicités. Un modèle de lettre se trouve sur le blogue de jesuisfeministe.com.

Via Campus Féministe.