695 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Anomalie de température sur l'est de l'Amérique du Nord pour l'hiver 2009-2010

Voici une carte présentant les anomalies de température pour les mois de décembre-janvier-février (hiver 2009-2010) pour l'est de l'Amérique du Nord.

Carte de l’anomalie de température sur l’est de l’Amérique du Nord pour l’hiver 2009-2010
Carte produite par Environnement Canada, source des données NCEP.

On constate qu'il a fait anormalement chaud dans le nord du Québec et anormalement froid au États-Unis. À l'extrême nord du Québec, le mercure a été de 12°C plus chaud pendant 3 mois, en moyenne. C'est énorme.

Dans la vallée du St-Laurent, c'est au nord de l'île d'Anticosti, à Sept-Îles et Natashquan, que la température a été la plus élevée. Cette anomalie à déjà été analysée dans le billet Où est passée la glace du golfe du Saint-Laurent?, mais on peut résumer en disant que c'est également étonnant comme surplus de chaleur.

Cette carte démontre aussi que l'hiver chaud que nous avons connu est un fait surtout marqué au Québec et que plus au sud, ce qui semble contre intuitif, il a fait beaucoup plus froid que d'habitude.

Pourquoi avons-nous connu un tel bouleversement cet hiver? Les hypothèses sont nombreuses (El Nino, couverture de glace arctique diminuée, changement dans la circulation de l'atmosphère dans l'hémisphère nord, etc.) et sont sûrement reliées entre elles (un changement de couverture de glace affecterait probablement la circulation hémisphérique, par exemple).

Il faudra attendre les prochains hivers pour voir si ce que nous avons vécu est une exception ou le début d'un hiver nouveau genre.