696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

VLC: pour en finir avec les codecs vidéo

Icône de VLC

N'êtes-vous pas tanné, lorsque vient le moment de lire un fichier vidéo, de vous faire répondre par votre ordinateur que « vous n'avez pas ce codec d'installé »?

Les extensions mov, wmv, Xvid, DivX, asf, ogg sont pour vous des mots qui sont sources de problèmes lorsque vient le temps d'ouvrir un fichier?

Voici une solution qui règlera tous ces problèmes une fois pour toute: le lecteur multimédia libre VLC.

Il fonctionne sur les trois principales plateformes (GNU/Linux, Windows et même Mac) et a l'avantage d'intégrer les codecs nécessaires à la lecture de la plupart des formats audio et vidéo (ceux que vous et moi recontrons dans notre vie de tous les jours). Le lecteur curieux pourra consulter la page sur wikipédia pour ce logiciel pour se convaincre de la puissance de l'engin.

Finit l'époque où il fallait avoir plusieurs logiciels propriétaires (Quicktime et Windows Media Player notamment), chacun étant capable de lire seulement une poignée de type de fichiers spécifiques à la plateforme, et surtout aux formats que la compagnie tente de promouvoir. VLC, un logiciel libre au service de l'utilisateur, et non de la corporation qui la publie.

Une autre affaire de réglée.

Des logiciels gratuits pour toi, le jeune

Quand j'étais jeune, il y a eu une campagne contre les drogues à l'école St-Joseph, mon école primaire. Je me souviens très bien d'un t-shirt très laid arborant un coq, aucune idée pourquoi, qui disait « Non à la drogue ».

On avait bien été averti que, si jamais quelqu'un vous offre de la drogue, même si c'est gratuit, de toujours dire « NON! ». Le raisonnement derrière ça est que s'ils vous la donnent gratuitement, c'est pour mieux vous avoir lorsque vous serez devenu accro. Le pusher rentrerait dans son argent à coup sûr. On était averti, il n'y avait pas de raison de se faire prendre.

Lorsque je lis l'annonce que Microsoft offre des logiciels gratuits à des étudiants ou encore Des iPod Touch et des iPhone pour les étudiants d'une université texane, je ne peux faire autrement que de penser à un Ti-brin de 15-16 ans avec un manteau de cuir à franges qui offre de la drogue, « gratis pour toé mon jeune », dans une ruelle.

Faites comme le coq: Dites non à la drogue!