695 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

METRo à Toronto (II)

Mon passage au Free Software & Open Source Symposium a été des plus agréables. Mes commentaires en vrac.

Ma présentation a bien été. De l'intérêt de la part des auditeurs envers METRo mais aussi en ce qui a trait au logiciel libre au sein du gouvernement du Canada. Nous avons même eu droit à un article sur METRo dans InterGovWorld.com.

Ce qui est le fun avec un congrès de geeks, c'est que la technologie est utilisée à plein et d'une façon très efficace. Des exemples? Une étiquette pour les photos de la conférence sur flickr: fsoss2007 (368 photos en date de publication de ce billet). Je vous invite à trouver où est Miguel sur cette photo. Il y a aussi un aggrégateur de tous les billets ayant rapport à la conférence. Une belle façon de récupérer les informations déjà publiées sur internet par rapport à cette conférence. La valeur ajoutée est dans l'aggrégation de l'information, pas dans la création de nouveau contenu.

Vous pouvez me voir, et surtout m'entendre, en téléchargeant mon film à moi! Toutes les présentations ont été filmées et son disponible en format Ogg Theora. (Note pour ceux qui se demandent avec quoi lire ce format: VLC est votre ami).

Vous pouvez aussi jeter un oeil sur la présentation de l'énergique Marcel Gagné. Il nous a présenté comment mettre du bling sur sa station GNU/Linux. J'ai pris le nom de quelques applications en note, il me reste à les essayer. Peut être des nouvelles sur HDLC par la suite, si jamais je suis renversé.

Je ne vous ai pas oublié, chose promise chose due, Marcel Gagné vient, "originalement" comme il dit, de… Chicoutimi! Au FSOSS 2007, il y avait 2 présentateurs Québécois Saguenéens.

Quelques développeurs de la Mozilla fondation étaient présents. La mozilla fondation ne compte que 40 employés rémunérés! Imaginez, un logiciel utilisé par environ 40 millions de personnes par jour (source) développé par seulement 40 personnes!

Un commentaire à « METRo à Toronto (II) »

  1. 3 novembre 2007 | 14:51

    Pour ton dernier paragraphe, il faudrait corriger ton approximation.

    Sinon, on pourrait dire que le noyau Linux est développé par absolument personne, puisqu'aucune fondation officielle ne compte d'employés rémunérés pour le développer.

    J'ai bien l'impression que c'est pas ça que tu voulais dire, mais, en fait, c'est évident que pas mal plus que 40 personnes dans le monde développent Mozilla.

    En plus, qu'est-ce qui te dit que ces 40 employés font du code ?

Réagissez