696 billets et 970 commentaires jusqu'à maintenant

L'énergie consommée par les voitures électriques

Ce billet est une révision importante d'un précédent qui était nommé Le mythe de la voiture électrique. Suite à une erreur de calcul soulignée par Wayne, erreur d'un facteur 10, mon analyse et mon commentaire ne tenaient plus la route. Étant donné que l'erreur a été soulignée quelques minutes après publication, je me permets exceptionnellement de remplacer l'autre billet par celui-ci.

La voiture électrique semble être une option de choix pour combattre le réchauffement climatique. En effet, quoi de mieux que l'énergie verte d'Hydro-Québec pour remplacer les hydrocarbures? Soit, usons de magie et supposons que, demain matin, toutes les voitures du Québec sont transformées en voitures électriques. ptaff.ca vous fait un spécial cette semaine, on vous fait ça gratuit.

Au Québec, de combien d'électricité aurions-nous besoins pour fournir la même énergie que nous donnes la combustion du pétrole? Le Québec a-t-il suffisament d'énergie pour ces futures voitures électriques?

Quelques notes avant de commencer:
* Utilisons, comme unité de mesure, la puissance de la centrale Robert-Bourrassa (LG2): 5 616 MW.
* Je sais que le moteur électrique est plus efficace que le moteur à combustion et que cela prendrait moins d'énergie pour avoir le même travail de nos automobiles si elles étaient électriques. Laissons cela de côté pour notre discussion, nous y reviendrons lorsque nous aurons les chiffres.
* Je ne pars pas de rien, j'ai déjà fait un calcul semblable pour vérifier s'il ne serait pas possible de remplacer notre consommation d'essence par de l'hydrogène produit par des cellules photovoltaïques (tant qu'à être vert, aussi bien l'être jusqu'au bout!).

Selon la Régie de l’énergie du gouvernement du Québec, la consommation totale du Québec est de 8,3 milliards de litres d’essence par année. Or, 1 litre d’essence fournit 34,8 millions de joules (MJ).

Il faut donc obtenir pour une année l'équivalent de 289 milliards de millions (1015) de joules en électricité. De combien de centrales comme celle de Robert Bourassa a-t-on besoin pour produire cette énergie?

289 milliards de millions de joules pendant 1 année, c'est 9 200 millions de joules à chaque seconde, ou encore 9 200 mégawatt (MW). La centrale Robert Bourassa a une puissance de 5 616 MW. Il faudrait donc entre 1,6 et 1,7 centrales comme Robert Bourassa pour fournir une puissance de 9 200 MW.

Penchons-nous maintenant sur l'efficacité du moteur électrique. Au plus, le moteur électrique a une efficacité énergétique 3 fois supérieure à celle du moteur à combustion (90% vs 30%). En considérant cette efficacité, c'est environ 0,5 centrale Robert Bourassa qu'il faudrait pour produire les 3000 MW nécessaire.

Où Hydro-Québec irait-il chercher cette énergie? On peut penser au défunt projet Grande-Baleine: il aurait produit 3210 MW avec 3 centrales. Ou encore le Suroît avec 836 MW. Ou encore la dérivation de la rivière Rupert avec 888 MW. Ou peut-être économiser des kilowatts pour les mettre dans la voiture?

4 commentaires à « L'énergie consommée par les voitures électriques »

  1. 30 novembre 2007 | 0:00

    […] En faisant abstraction des 700 morts et 51 000 blessés sur nos routes chaque année, est-ce qu’il serait faisable d’éliminer notre déficit commercial et la pollution en convertissant notre flotte automobile à l’électricité? C’est ce qu’a tenté de savoir Miguel Tremblay. […]

  2. 11 janvier 2008 | 14:53

    'tain chuis en retard Miguel …

    Combien d'electricité est vendue aux Etats-Unis d'Amerique a ce jour ?
    Je pense que la quantité est sans doute superieure a celle requise par un passage de l ensemble du parc automobile quebecois.

    reste a voir a quel prix cette electricité est vendue a nos voisins du Sud :-D

  3. 28 août 2008 | 17:46

    Chers cousines,
    chers cousins,
    le Canada serait-il lui aussi totalement dépourvu de vent, de lumière et de biomasse en plus d'un manque flagrant d'imagination et de créativité?

    Comme le disait un célébre économiste:
    "L'âge de pierre ne s'est pas arrêté faute de pierres, pourquoi devrions-nous attendre d'avoir brûlé jusqu'à la toute dernière goutte de pétrole pour oser faire le pas vers une utilisation plus rationnelle de ressources depuis toujours disponibles à tous, pourvu que nous ayons simplement le courage de dire un grand M…. comme "Méthane" au dictat des lobbies pétroliers".

    Vos cousin(e)s du vieux continent sont suffisament arriéré(e)s pour que vous n'ayez pas besoin de vous montrer aussi incomptétents qu'eux.
    Montrez-leur plutôt que la matière grise n'est pas encore aussi asséchée de votre côté de l'Atlantique qu'elle l'est du nôtre car si le salut pouvait provenir d'une direction, il ne pourrait s'agir que de la vôtre.

  4. Vincent P.
    1 décembre 2008 | 3:50

    Juste pour les questions de rendement:
    90%, c'est le standard pour un moteur électrique, d'ailleurs, certains moteurs montent à 95% de rendement. Selon la charge, le rendement reste globalement constant. Donc 90% est une assez bonne apporximation.
    .
    Par contre, 30% de rendement pour le moteur thermique, c'est la valeur max: le rendement dépend beaucoup du régime moteur, si on est en phase d'accélération, de la température moteur, etc …
    Donc on est quasiment JAMAIS à 30% de rendement. Je tablerai plutôt sur une moyenne de 10 à 15% de rendement.
    .
    .
    Sinon, pour la conclusion, je pense aussi qu'il vaut mieux économiser des kW plutôt que de chercher à en produire.

Réagissez