696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Du désintérêt politique: introduction

Des filles et des garçons

Le désintérêt politique n'est pas un phénomène unique au Québec, il frappe toutes les démocraties occidentales. La baisse généralisée du taux de participation aux élections, tant en Europe qu'en Amérique du Nord, en est un symptôme, de même que la baisse de l'implication dans les partis politiques.

Ce phénomène est généralement désigné dans les médias par le terme de cynisme, mais une simple analyse de ce courant philosophique démontre que cette utilisation est en fait erronée. Nous identifierons plutôt ce courant comme le désintérêt politique, et non du cynisme politique.

Puisque le désintérêt politique touche les démocraties occidentales dans leur ensemble, les causes à son origine doivent être étudiées dans ce contexte, et non dans un contexte local.

Cette série billets, regroupée sous le terme Du désintérêt politique, identifie des causes de ce désintérêt politique. Son but est d'offrir un cadre de réflexion pour lutter contre cette tendance, non pas de proposer des solutions. Les causes identifiées devront être prises en compte lors de toute tentative visant à promouvoir la participation politique.

Je tenterai aussi de donner des exemples spécifiques au Québec pour chacune des causes proposées.

Les billets sont en partie inspirés par le livre Media and Political Engagement, publié en 2009 aux édition Cambridge.

Liste des billets

  1. La clientèle des partis politiques
  2. Médias et valeurs
  3. La fragmentation des médias
  4. La fragmentation culturelle
  5. La montée des ONG