696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

Los Angeles - Chicoutimi: Jour 23

Lino sur la route

Los Angeles - Chicoutimi est une série de billets écrits par Lino Tremblay lors de son périple en vélo entre ces 2 villes. Vous pouvez consulter la série complète des billets en retournant sur la page d'accueil de cette section du site.

Jour 23 (2011-06-13)

Date: 13 juin 2011
Emplacement: Lebanon, OH
Distance de Los Angeles (à vol d’oiseau): 3098 km
Distance de Chicoutimi (à vol d’oiseau): 1451 km

Les États se suivent, mais ne se ressemblent pas.

Après le Nebraska où j'ai failli m'endormir, l'Iowa a été passablement désagréable pour plusieurs raisons. Le vélo n'a aucune place dans cet immense quadrillage de routes rurales toutes pareilles. Il n'y a jamais d'accotement, et les automobilistes ne comprennent pas qu'on ne peut pas rouler dans le sable en vélo comme ils le font avec leur tracteur. Ils vous klaxonnent donc à qui mieux-mieux parce que vous leur bloquez le chemin. C'est d'autant plus dangereux pour tout le monde que l'Iowa - et en particulier la partie ouest - est très valonneux, ce qui réduit la visibilité. Il m'est souvent arrivé d'avoir trois ou quatre véhicules derrière moi dans une côte. Finalement, la température a été chaude et humide presque tout le temps. Bref, faire un long tour de montagnes russes dans un champ de blé d'Inde à 35 degrés en manquant de se faire écraser par chaque voiture qui passe m'a poussé à commencer une toute nouvelle liste: celle des endroits où je promets de ne plus jamais retourner. C'est dommage car Des Moines est une ville assez belle.

Des Moines

Autre chose qui m'a marqué en Iowa, c'est sa forte culture du drapeau. Ce n'est pas pour rien que le soldat Ryan est originaire de l'Iowa - pour ceux qui ont vu le film, la scène où on voit l'automobile des militaires parcourir l'entrée d'un kilomètre de long qui mène à la maison des Ryan se déroule dans un décor typique de l'Iowa. Ce patriotisme est solidement imbriqué à la religion, tant et si bien que je ne suis pas arrivé à déterminer si les carouges (à épaulettes!) de cette région étaient si agressifs envers moi parce que je ne partage pas leurs croyances relieuses ou parce qu'ils s'imaginaient que j'en voulais à leur territoire et à leurs petits (probablement un mélange des deux).

Pour ce qui est de l'Illinois, il n'y a pas grand-chose à dire. C'est un État plat, sans grande personnalité, ni très riche, ni très pauvre.

Par contre, j'ai beaucoup aimé l'Indiana, qui a des routes extraordinaires presque partout. J'ai pu sentir la différence dès que j'y suis arrivé, surtout que j'avais le vent de dos. C'est en grande partie à cause de ces deux facteurs que j'ai fait ce qui sera probablement ma meilleure journée de ce voyage: 259 km (il me restait du gaz pour continuer mais le soleil tombait!).

Dans tous mes voyages, j'ai traversé plusieurs champs d'éoliennes, et chaque fois, je ne peux pas m'empêcher de trouver ça beau. Presque à chaque fois, je prends le temps de les écouter. Contrairement à ce qu'on en dit, ce n'est pas si bruyant que ça - et quand on pense que les gens qui vivaient sur la 1ere rue à La Baie ont subi le vacarme de la Consol et de l'Alcan pendant des décennies (sans parler des odeurs, de la poussière de bauxite, etc.), vraiment, il n'y a pas de quoi se plaindre. Avec le brouillard, le dernier champs d'éoliennes que j'ai traversé, en Indiana, avait un aspect à la fois futuriste et surréaliste. J'aurais vu surgir de la brume un At-at ou un de ces violents vaisseaux extraterrestres de la Guerre des mondes que je n'aurais pas été surpris.

Champs d’éoliennes

Hier, j'ai passé quelques heures à Indianapolis, et aujourd'hui, à Cincinnati. Dans les deux cas, ces villes m'ont paru assez quelconques, bien que la première est plus belle et plus riche.

Ce soir, je me suis arrêté à Lebanon (Ohio), qui a un cachet historique remarquable. C'est probablement la plus belle des villes où je me suis arrêté pour la nuit, toutes tailles confondues. Je suis allé prendre une bière au Golden Lamb. J'y aurais bien passé la nuit, mais le prix des chambres est dans les trois chiffres, alors je me suis contenté du Budget Inn - qui est géré par un Indien (de l'Inde), comme une étonnante proportion des motels où j'ai dormi depuis trois semaines.

Lebanon, OH

La dernière partie américaine de ce voyage me fera passer par Columbus, Cleveland et Buffalo. J'espère être à Buffalo vendredi, je n'ai pas commis d'abus depuis Denver.