697 billets et 975 commentaires jusqu'à maintenant

Le Paris centrisme du Petit Larousse Illustré

Nous avions remarqué, Wayne et moi, avec un certain amusement comment étaient définies quelques villes européenne dans mon Petit Larousse Illustré 1996, section des noms propres après les pages roses.

BRUXELLES [brysεl], en néerl. Brussel, cap. de la Belgique et ch.-l. de Région, sur la Senne, à 310 km au nord-est de Paris ; 136 424 habitants (Bruxellois).

GENÈVE, v. de Suisse, ch.-l. du cant. de ce nom, à l'extrémité sud-ouest du lac Léman, à 526 km au sud-est de Paris ; 171 042 h (Genevois).

AMSTERDAM, cap. des Pays-Bas (Hollande-Septentrionale) depuis 1815, mais non résidence des pouvoirs publics, à 500 km au nord-nord-est de Paris ; 702 044 h. (1 038 000 dans l'agglomération).

Nous avons par la suite fait une recherche pour d'autres villes européennes, en vain. Nous nous sommes alors penché sur les villes française. Découverte, les définitions des villes les plus importantes de la France que nous avons consultées contiennent la distance par rapport à Paris dans la première phrase.

Quelques exemples en vrac:

MARSEILLE, ch.-l. de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et du dép. des Bouches-du-Rhône, à 774 km au sud de Paris ; 807 726 (Marseillais) [plus de 1,2 million d'h. dans l'agglomération].

TOULOUSE, anc. accp. du Languedoc, ch.-l. de la Région Midi-Pyrénées et du dép. de la Haute-Garonne, sur la Garonne, à 679 km au sud de Paris ; 365 933 h. (Toulousains) [env. 650 000 habitants avec les banlieues].

BORDEAUX, ch.-l. de la Région Aquitaine et du dép. de la Gironde, sur la Garonne, à 557 km au sud-ouest de Paris ; 213 274 h. (Bordelais) [700 000 h. dans l'agglomération].

CLERMONT-FERRAND, ch.-l. de la Région Auvergne et du dép. du Puy-de-Dôme, à 401 m d'alt. à 388 km au sud de Paris ; 140 167 h. (Clermontois) [plus de 250 000 h. dans l'agglomération].

Imaginons quelques instants un dictionnaire québécois où les villes seraient définies dans leur première phrase avec la distance par rapport à Montréal. Un exemple au hasard, la ville de Québec.

QUÉBEC, ch.-l. de la Région administrative de la Capitale-Nationale, capitale de la province de Québec, à 263 km au nord-est de Montréal ; 534 751 h. (Québécois) [720 000 dans l'agglomération].

Je suis quasiment certain que ça ne passerait pas :)

La première colonie polonaise au Canada

Quelque part entre Ottawa et le parc Algonquin, nous eûmes la surprise de voir l'écriteau « Canada’s first polish settlement » (Première colonie polonaise du Canada).

Écriteau de la première colonie polonaise du Canada

Grand étonnement de ma part parce que nous étions vraiment loin à l'intérieur des terres de l'Ontario et qu'il n'y avait pas de moyen pour se rendre là aisément, hormis peut-être le chemin de fer, aujourd'hui inexistant.

Saisie d’écran de Google Maps centré sur Kaszuby

La colonie était dans la région de Barry’s Bay et avait pour nom Kaszuby, du nom de l'éthnie de Pologne d'où provenait les premiers colons. Ils sont venus au Canada en 1858, donc avant le chemin de fer, en répondant à la promesse de l'armée Britannique qui allait comme suit (NdA: Traduction et hyperliens de moi):

Cent acres seront données à tout colon de dix-huit ans et plus […] qui pourra rendre propre à la culture au moins douze acres de terre dans une période de quatre ans […] ériger une maison d'au moins 20x18 pieds et habiter sur la terre jusqu'à les conditions de la colonie soient dûment remplies.

One hundred acres will be given to any settler eighteen years old…who will put in a state of cultivation at least twelve acres of the land in the course of four years…erect on it a house at least 20x18 feet and reside on the lot until the conditions of settlement are duly performed.

On décide de s'arrêter à Barry’s Bay pour dîner. Juste à côté de nous, une réplique miniature du Avro Arrow, fameux projet d'avion de chasse de la RCAF abandonné en 1959.

Avro CF-105 Arrow
Photo de l’emblême de la RCAF

Au pied du Arrow, des fiches d'information nous apprend que le pilote d'essai de l'avion canadien était… Polonais. Il s'agit de Janusz Żurakowski qui une fois le projet du Arrow abandonné, s'installa à Barry’s Bay où il construisit le « Kartuzy Lodge », une petite résidence touristique que sa famille exploita pendant plus de 40 ans.

Statue de Janusz_Żurakowski

Tout ça dans le nord de l'Ontario!

Référence: The first Polish settlement of Kaszuby, Northern Ontario

Les villes d'Europe, en Amérique du Nord

J'étais dans une réunion le mois dernier (mai) avec des représentants de plusieurs pays d'Europe, un américain et moi.

On jasait photopériode lorsqu'un représentant d'un pays scandinave m'a fait remarquer que la durée du jour devait être longue à Montréal. Pas tant que ça lui ai-je fait remarqué. Je lui ai signalé que Montréal était à peu près à la hauteur de Bordeaux (en fait c'est plutôt Lyon). Consternation du côté européen… On avait fait la corrélation climat-latitude. Tss tss tss. L'Américain a alors fait remarquer que Des Moines (prononcez « desse mouaneze »), Iowa, était à la hauteur de Barcelone.

Ça m'a alors donné une idée. Pourquoi ne pas leur produire une petite carte pour leur expliquer à quel point les villes européennes sont au nord et que si elles étaient situées en Amérique du Nord, ils auraient frette en svp.

J'ai conservé la latitude des villes européennes que l'on retrouve sur la carte de l'Amérique du Nord. J'ai ajusté la longitude selon mon bon plaisir, les situant sur le bord des cours d'eau ou encore à la même longitude que Des Moines, pour le cas de Barcelone.

Les villes d’Europe en Amérique du Nord

Le bout de l'autoroute 20, Terre-Neuve

Dans le but d'explorer les alentours de St-John’s, Terre-Neuve, nous avions décidé des collègues et moi de louer une automobile. J'ai saisi la carte qui nous avait été fournie dans notre sac de conférencier et je choisie comme destination le point le plus au nord, Cape St-Francis, tout juste au nord de Pouch Cove.

Direction, Cape St-Francis

Google maps semble croire que cette route fait partie de l'autoroute 20:
Cape St-Francis sur Google maps.

Quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous arrivâmes à une route de terre, ce que j'appelerais un chemin de bois:
Chemin entre Pouch Cove et Cape St-Francis.

Et au bout, après 2 ou 3 kilomètres à une vitesse de croisière de 15 km/heure pendant lesquelles nous ne croisâmes que quelques chalets, plutôt des bicoques, et un cimetière, se trouve… un héliport fonctionnel! J'imagine qu'il sert à des opérations de recherche et de sauvetage. Il n'y avait aucun écriteau indiquant quel aurait pu être cet endroit.

Héliport à Cape St-Francis

La vue aérienne de l'endroit de Google Maps:

Vue aérienne de l’héliport de Cape St-Francis

Comme quoi, il faut toujours aller au bout de la route, même lorsque elle est longue et cahoteuse. Un nouvel envol est parfois possible!

Le Stanley Park: diamant vert de Vancouver

Cette photo a été prise au-dessus de Vancouver, à la fin du trajet Victoria-Vancouver en hydravion (30 minutes, 100$).

Vue aérienne de Vancouver. On y distingue la ville en gris au premier plan et le Stanley Park en vert foncé à l'arrière.

On peut voir que la différence chromatique entre la ville de Vancouver au premier plan et le parc Stanley à l'arrière est remarquable. Le Stanley Park a été nommé en l'honneur de Sir Frederick Stanley, le même gars qui a donné son nom à la coupe!

Le gouvernement du Canada offre gratuitement ses cartes topographiques

De la musique à mes oreilles:

La politique d'accès gratuit aide le gouvernement du Canada à remplir l'un de ses engagements, soit de faire progresser les connaissances, l'innovation et la productivité dans les secteurs des ressources naturelles et ailleurs, ce qui favorise les possibilités de réussite des Canadiens.

Pour plus d'informations:
http://www.news.gc.ca/cfmx/view/fr/index.jsp?articleid=290039

Variation quotidienne de la durée du jour

Nouvel ajout sur la page soleil de ptaff.ca: il y a maintenant un graphique qui illustre le nombre de minutes de clarté que l'on gagne ou que l'on perd, à chaque jour.

Il s'agit en fait de la dérivée de la courbe de la durée de clarté à chaque jour, vous l'aurez deviné.

Je croyais que ce graphique serait d'un intérêt limité, qu'il consisterait en fait à un sinus avec une amplitude plus ou moins grande. Que non!

Vous trouverez quelques cas intéressants ici. Vous n'avez qu'à cliquer sur l'image pour vous rendre sur la page du projet soleil pour avoir tous les graphiques pleines grandeurs et les détails précis sur la latitude et longitude des endroits.
Sur la page du projet, si vous cliquez sur le petit icône à droite du nom de l'endroit, vous vous rendrez sur Google Maps à l'endroit sélectionné.

Cas classique: Saguenay, Québec, Canada

On y gagne au maximum environ 3 minutes et demi de clarté par jour.


Variation de la durée du jour pour Saguenay

Cas plaffonné: Iqualuit, Nunavut, Canada

Ville juste un peu au sud du cercle polaire arctique. Il y a un plateau de gain/perte de clarté de 6 minutes et demi environ.


Variation de la durée du jour pour Iqaluit, Nunavut, Canada

Cas en forme de dents: Auyuittuq, Nunavut, Canada. Parc au nord du cercle polaire arctique

Le maximum de gain de clarté dans une journée est de plus de 48 minutes! Il s'agit de l'effet de la définition de l'aube: comme le soleil à une trajectoire pratique horizontale au nord du cercle, la journée où la limite est dépassé, le Soleil reste 48 minutes. On voit aussi les 2 segments horizontaux à 0 minute de différence: il s'agit de la nuit polaire et du soleil de minuit (journée de 0 et de 24 heures, respectivement).


Variation de la durée du jour d'Auyuittuq, Nunavut, Canada

Comparaison de l'amplitude: Flagstaff, Arizona, États-Unis et Auyuittuq, Nunavut, Canada

Graphique pour comparer les différences d'amplitude dans la variation de la durée du jour.


Comparaison entre la variation de la durée du jour de Flagstaff, Arizona et Auyuittuq, Nunavut

Les longues soirées d'été

J'ai réalisée un chose en construisant la page soleil sur ptaff.ca: aux tropiques, le soleil se couche toujours tôt.


Comparaison des heures de coucher et de lever du soleil entre Montréal et Honolulu

Habitants de la vallée du St-Laurent, pensez aux longues soirées d'été, aux mois de juin et de juillet, lorsque le soleil se couche aux alentours de 21h. Ces soirées passées sur les terrasses, avec l'illusion que le jour est éternel.

Ces soirées-là, les personnes habitants les contrées du sud, là où il fait toujours chaud, là où nous allons nous faire rôtir l'hiver dans des forfaits tout-inclus, et bien ils ne les connaissent pas, nos longues soirées d'été.

Projection pour la prévision numérique du temps en Amérique du Nord

La Terre étant une sphère, il est impossible de la représenter parfaitement sur une surface plane.

On appelle projection l'opération consistant à représenter la Terre en deux dimensions, ce qui donne ce que l'on appelle communément une mappemonde.

Il existe différentes sortes de projections, chacune ayant des propriétés qui lui sont propres. Il est par exemple possible d'avoir une projection qui conserve localement les surfaces, on appelle cette projection une projection équivalente.

Pour être en mesure de faire une prévision numérique du temps, il faut représenter la Terre sur une grille. Les calculs de l'évolution de l'atmosphère sont effectués sur cette grille.

Un choix de grille, ou encore de projection, doit donc être fait. Or, les projections standards auxquelles nous sommes habituées lorsque nous regardons une mappemonde ne sont pas optimales pour l'Amérique du Nord.


pression atmosphérique au niveau du sol le 16 juin 2004 à 18Z

Environnement Canada utilise une projection assez spéciale pour ses prévisions numériques. Elle est optimisée pour l'Amérique du Nord car c'est leur domaine de responsabilité, ils doivent faire en sorte que la prévision soit à sont mieux ici. Voici un exemple de cette projection. Les couleurs sur la carte représentent la température de l'air à la surface pour l'analyse du 16 juin 2004 à 18 UTC.


Température de l'air à la surface de la mer pour le 16 juin 2004 à 18Z

On peut s'amuser à comparer certaines régions pour observer toute la portée d'un choix de projection. Le Groenland est personnellement mon barème de référence. Par sa position très au nord, il est surdimensionné par la très grande majorité des projections des mappemondes que nous utilisons. Sur la projection utilisée par Environnement Canada, on peut voir qu'il a des dimensions beaucoup plus, disons, conservatrices.

Référence: ptafflist

Mes plus belles découvertes sur Google Maps!

Je considère sérieusement Google Maps comme ma plus belle découverte à jamais sur le web. C'est ce que j'y ai vu qui m'a fait le plus comprendre le monde dans lequel j'habite. En observant surtout les photos satellites, on peut faire directement le lien avec l'histoire, l'actualité mondiale et les grandes questions environnementales.
En plus, on peut quelquefois y voir des choses vraiment inusitées. Il s'agit de savoir où aller chercher!

Je vous propose donc un petit top 10:

  1. Le site d'essai d'arme nucléaires américaines, au nord-ouest de Las Vegas, sur le "Nellis air force Range". Les multiples dépressions qu'on peut voir sont le résultat d'essai atomiques sous-terrain. Une belle relique de la guerre froide, une époque qui nous parait bien loin aujourdhui!
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=37.109408%2C-116.050644&spn=0.044543%2C0.084230&t=h&hl=en
  2. La bande Gaza. On peut voir clairement le "mur" ainsi que l'utilisation de la terre par les deux peuples. Saviez-vous que la bande de Gaza est un des endroit les plus densément peuplés de la terre?
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=31.355982%2C34.391327&spn=0.190787%2C0.336920&t=h&hl=en
  3. La déforestation de la forêt amazonienne, au Brésil.
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=-3.820408%2C-50.855713&spn=0.891673%2C1.347679&t=h&hl=en
  4. Dans le même ordre d'idée, la déforestation au Québec…
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=49.846839%2C-69.705505&spn=0.288134%2C0.673840&t=h&hl=en
  5. Un camp militaire Canadien en Bosnie-Herzégovine (Velika Kladusa).
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=45.167137%2C15.818124&spn=0.009845%2C0.021057&t=h&hl=en
  6. Le delta du Nil. On comprend pourquoi une civilisation a pu s'y développer.
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=30.382353%2C31.437378&spn=1.541848%2C2.695358&t=h&hl=en
  7. La zone démilitarisée séparant la Corée du Sud de la Corée du Nord.
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=37.958377%2C126.760511&spn=0.005505%2C0.010529&t=h&hl=en
  8. Le cratère du Nouveau-Québec.
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=61.264291%2C-73.659210&spn=0.429652%2C1.347679&t=h&hl=en
  9. Montréal l'hiver et l'été sur la même photo!
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=45.506227%2C-73.838253&spn=0.009786%2C0.021057&t=k&hl=en
  10. Pouvez-vous deviner ce qu'il manque sur cette photo??
    http://maps.google.com/maps?q=las+vegas&ll=40.711158%2C-74.013004&spn=0.005292%2C0.010529&t=k&hl=en

Yannick Lemieux

« Page précédente