686 billets et 960 commentaires jusqu'à maintenant

Le symbole universel de "veuillez patienter"

Avez-vous remarqué que cette animation, une ronde de barres passant par différents tons entre le gris pâle et le gris foncé, la plupart du temps dans le sens horaire, est devenue le symbole universel de "veuillez patienter" en informatique, peu importe l'application ou le système d'exploitation?

veuillez patienter
veuillez patienter
veuillez patienter
veuillez patienter
veuillez patienter
veuillez patienter

Vous pouvez toujours en chercher d'autres variantes, allez-y avec la (les?) clef "wait.gif".

Coût d'un ordinateur portable: Mac vs. le monde

Supposons que je veux acheter un ordinateur portable. Je ne sais pas trop ce que je veux. Quel est la différence de prix entre un ordinateur portable de Mac et celui d'une autre marque, pour une puissance comparable?

Je me suis basé sur le processeur, un Core 2 Duo d'Intel, pour déterminer ce qui définit la «puissance». C'est une mesure déficiente, j'en suis conscient, mais historiquement c'est avec ça qu'est déterminée la puissance d'un ordinateur, du moins dans l'imaginaire collectif.

Je suis allé magasiner sur le site de bestbuy, un choix arbitraire.

Le Mac

L'ordinateur portable Mac le moins cher disponible: Ordinateur portatif MacBook d'Apple avec processeur Core 2 Duo d'Intel cadencé à 2 GHz

Prix: 1200 $CA

Spécifications:

Type de processeur: Core 2 Duo d'Intel
Mémoire vive: 1 Go (2 x 512 Mo)
Disque dur: 80 Go (5 400 tr/min)
Lecteurs optiques: DVD-ROM 8X à 24X/CD-RW
Graphismes: GMA 950 d'Intel avec mémoire de 64 Mo
Bus système: 667 MHz
Cache: 4 Mo (niveau 2)
Format de l'écran: 13,3 po
Vitesse du processeur: 2,0 GHz
Garantie: Garantie d'un an (pièces et main-d'oeuvre)

Les autres

En cherchant un ordinateur portable avec le même processeur sur le site de Bestbuy, je suis tombé sur celui-ci:
Ordinateur portatif VAIO N365EB de Sony avec écran de 15,4 po et processeur Core Duo T2450 d'Intel

Coût: 700 $CA

Spécifications:

Type de processeur: Core Duo T2450 d'Intel
Vitesse du processeur : 2GHz
Mémoire vive: 1 Go
Capacité/vitesse du disque dur: 120 Go, 5 400 tr/min
Lecteur optique: Graveur DVD Super Multi double couche
Carte graphique: 945GM d'Intel avec 950GMA 3D
Mémoire vidéo: 128 Mo
Bus système: 533 MHz
Cache du processeur: 2 Mo
Format de l'écran: 15,4 pouces
Garantie main-d'oeuvre: 1 an
Garantie pièces: 1 an

Remarques

Le coût d'entrée pour obtenir un Mac portable est de 1200$.

La verbosité des spécifications est différente pour ces 2 ordinateurs. Ça ne dépend pas du site web. Pour le Mac, le site de futureshop offre des spécifications identiques.

Les ordinateurs ne sont pas tout à fait identiques.
*Mac, meilleurs: Bus système, cache du processeur
*VAIO, meilleurs: Capacité du disque dur, graveur multi-couche, mémoire vidéo, dimension de l'écran.

Pour avoir un ordinateur portable d'une autre marque (PC comme ils disent) comparable à un Mac , il en revient 500$ moins cher.

Conclusion

Si on veut un Mac, il faut vraiment payer plus cher. Et pas juste un peu là, 1200$ au lieu de 700$, ça fait de la boisson en cibole.

Comme les composantes matérielles sont comparables sinon identiques entre un Mac et toutes les autres marques, on se retrouve à payer pour les logiciels. Le VAIO vient avec des logiciels proprétaires aussi, mais il faut croire qu'ils sont moins dispendieux. On pourra prétendre que le 500$ de différence vient justement de la meilleure qualité des logiciels de Mac, mais je tiens à rappeler qu'il est possible d'avoir des logiciels qui font une job plus que fantastique pour, ben… rien.

J'oubliais. On paye pour le design aussi. Sont tellement plus cools les gars, sans parler des filles, qui ont des Mac.

Ça me donne le goût de danser sur un fond de couleur tout ça.

L'approche balancée du gouvernement du Canada

La position du gouvernement du Canada concernant le logiciel libre par rapport au logiciel propriétaire est la suivante:

En juin 2004, le GdC a annoncé une nouvelle position concernant les logiciels libres. Elle se base sur une approche équilibrée afin de s'assurer que la politique et les lignes directrices gouvernementales ne favorisent pas un modèle de gestion logicielle plus qu'un autre (logiciels libres vs commerciaux vs code sur mesure).

Note: Dans la version anglaise de la page, on parle de balanced approach ce qui a été traduit par approche équilibrée.

La position du gouvernement du Canada concernant l'environnement par rapport à l'économie est la suivante:

"We are promoting a balanced international approach to emissions reduction that engages all major emitters while respecting the unique characteristics of their national economies."

Déclaration de Stephen Harper au sommet des Nations-Unis sur les changements climatique.

Source: The Canadian Press

L'introduction du Cadre de réglementation sur les émissions atmosphériques stipule que

Le plan représente une approche équilibrée, une approche qui offre le temps et les outils nécessaires pour parvenir à des améliorations environnementales réelles et tangibles de manière responsable sur le plan économique.

Dans les 2 cas, le gouvernement du Canada choisit une approche dite balancée.

Mais, cette approche soulève des questions:
*Qui possèdent déjà les lobbyes et les contacts avec les fonctionnaires?
*Quelle option a le plus de financement pour faire valoir son point de vue?
*Quel concept est privilégié par l'inertie?

Comment avoir une approche balancée s'il y a initialement un déséquilibre?

METRo à Toronto

Le Free Software & Open Source Symposium m'a gentiment invité à venir faire une présentation à leur prochain congrès. C'est à Toronto, au Seneca College.

Le titre de ma présentation: METRo, a free software provided by the government of Canada.

J'aime beaucoup la photo qu'il y a à côté du titre de ma présentation sur la page des présentateurs de la conférence.

En plus de moi-même, il y aura entre autres:
*Marcus Bornfreund, Co-Director, Creative Commons, Canada (qui s'est déjà pogné avec Richard Stallman lors de son passage à Montréal, j'y étais);
*Louis Suarez-Potts, Community Manager and Chair of the Community Council for OpenOffice.org, OpenOffice
*Marcel Gagné, Author and Columnist, Linux Journal (m'a finalement savoir il vient d'où exactement, Marcel);
*Benjamin Smedberg, Platform Developer, Mozilla Corporation
*Mike Beltzner, Director of User Experience, Mozilla Corporation (Director of user experience??)
*Marc Kwiatkowski, Senior Software Engineer, Facebook
*Ross Turk, Community Manager, Sourceforge.net (me demande s'il faut connaître des chansons de camp de vacance pour être "Community Manager");
*David Crow, Senior User Experience Advisor, Microsoft Canada (Microsoft sera présent!)
*Mark Surman, Open Philanthropy Fellow, The Shuttleworth Foundation

Je fais ça vendredi prochain (26 octobre 2007) à 10h, alors si vous êtes de passage à Toronto, vous pouvez toujours venir me dire un bonjour, ça fait toujours plaisir.

Le péage, un passage obligé

Au congrès mondial de la route au mois de septembre dernier (2007) à Paris, le ministre des transports des Pays-Bas, Camiel Eurlings, est venu parler du péage qu'ils allaient implémenter dans leur pays, après 20 ans de résistance de la population.

Le péage néerlandais va charger au nombre de kilomètres parcourus, avoir des tarifs différents en fonction de l'heure à laquelle se fait le parcours, ceux qui circulent avec une grosse voiture vont payer un tarif plus élevé.

Le péage est un passage obligé, non pas pour privatiser les autoroutes comme le prône l'idéoliquement neutre Institut économique de Montréal, mais bien pour faire en sorte que les gens changent leurs habitudes d'utilisation des transports.

C'est bien connu, si on fesse là où ça fait mal, et le portefeuille est un endroit très sensible, les gens commencent à réfléchir et à changer leur comportement.

Cependant, note le ministre des transports Néerlandais, il faut que ce processus se fasse dans la plus grande transparence, exit le secteur privé, car pour que la population soit partie prenante, il faut qu'elle comprenne que le but du péage n'est pas de faire des revenues, mais bien de faire diminuer le trafic.

Londres et Stockholm ont réussi avec succès cette implémentation. La technologie existe et a prouvé sont efficacité. D'autres pays se dirige vers cette voie. Ma foi, je pense quasiment qu'on est capable nous autre itout.

Entendu au bistroT de Paris

Entendu au bistroT de Paris lors du match Sabres vs. Canadiens le samedi 20 octobre.

C'est quoi le lancer préféré du plombier?
Le lancer dévié.

Quel est le moment du match préféré des artistes?
Le mime nationale.

C'est quoi la position préférée d'un joueur de hockey unijambiste?
Au point d'appuie.

C'est quoi le tir préféré des joueurs de hockey Afghans?
Le tir voilé. Le lancer dans un filet désert est un réponse également valide.

C'est quoi la position préférée du gars qui haïs pas ça se payer une pute de temps en temps?
Dans la slot.

C'est quoi le geste préféré d'un garagiste qui joue dans une ligue de garage? (Oui, ça se peut)
Le body check.

C'est quoi la position préférée du livreur de pizza qui joue au hockey?
À la pointe.

Quel est le moment du match préféré des gamblers?
La mise au jeu.

C'est quoi le call préféré d'un arbitre toxicomane?
2 lignes.

Merci à Julien et Dédé.

Il était une chaise, les détails techniques

Trois pages d'explications de Norman McLaren (pdf) à propos de la production d'Il était une chaise.

Un petit avant goût, le schéma, sur du papier millimétrique svp, du déroulement du film donné à Ravi Shankar pour créer la musique. 1 carré = 1 seconde.

Part of visual outline of A Chairy Tale

Le pays des vieux

Les vieux viennent d'un autre pays.

Ils ne s'habillent pas comme nous.
Ils ont leurs propres expressions.
On a de la difficulté à comprendre quand ils nous parlent.
Ils ne rient pas lorsque l'on s'y attend.
Ils ne sentent pas pareil.
Ils ont le mal du pays, ils s'ennuient des gens avec qui ils vivaient autrefois.
Ils ont une idée du beau qui est différente de la nôtre.
Ils ne mangent pas la même chose que nous.
Ils regardent au loin lorsqu'ils nous parlent.

Il était une chaise

Découvrez ce fantastique court métrage de Claude Jutra et de Norman McLaren: Il était une chaise ou encore, dans son titre anglais, A chairy tale.

La musique est de Ravi Shankar, découvert en 1957 par Jutra et McLaren, quelques années avant le début de sa collaboration avec George Harrison.

À voir absolument!

Il était une chaise par Claude Jutra et par Norman McLaren, Office national du film du Canada

Voir aussi le billet Il était une chaise, les détails techniques.

Une recette de madame Conrad Bergeron

J'ai consulté le livre de cuisine L'art culinaire au pays des bleuets et de la ouananiche publié par La fondation culinaire régionale du Saguenay - Lac-St-Jean en 1967.

Je vous recopie ici la recette de tarte à la farlouche de madame Conrad Bergeron d'Alma:

Mélanger 1 tasse de mélasse, 3 tasses d'eau et 1 tasse de cassonade plus le zeste d'un citron, 8 c. à table de fécule de maïs et un soupçon de muscade. Cuire jusqu'à ce que les bouillons commencent tout en brassant et en surveillant l'augmentation de la chaleur. Laisser mijoter quelques minutes sans brasser. Laisser refroidir avant de verser dans une abaisse cuite et, après quelques moments de repos, mettre au froid.

J'aime beaucoup l'expression, toute culinaire, après quelques moments de repos.

Page suivante »