634 billets et 919 commentaires jusqu'à maintenant

La noix de muscade: la drogue des prisonniers

Ce billet est le troisième d'une série de trois portant sur les drogues hallucinogènes. Le lecteur pourra consulter l'ensemble de la trilogie en consultant les billets de ce blogue portant l'étiquette hallucinogène.

Tranche du livre « The hallucinogens »

Témoignage d'un ex-prisonier et ancien alcoolique, nommé P.R., extrait de Hoffer A & Osmond H (1967). The Hallucinogens. Academic Press, New York. ISBN 0-12-351850-4, pp. 52-54. Traduit par Miguel Tremblay.

Note du traducteur: L'utilisation alternée de la 3e personne (« il », « on ») et de la première personne (« je ») peut sembler étrange, mais est fidèle au texte original, où les mots anglais « one », « he » et « I » sont utilisés de cette manière.

Sur le comptoir de cuisine de la plupart des résidences, on trouve une des drogues les plus puissantes, une drogue vendue dans toutes les épiceries, utilisée par tous les cuistots et ignorée par tous les enquêteurs de la division des narcotiques du ministère de la justice. Même les hippies dans leur frénétique recherche de nouvelles sensations négligent son potentiel de créer des rêves et de stimuler la sensualité. Cette étrange drogue exotique qui provient de l'Orient est d'usage courant et, pourtant, malgré son air innocent d'épice, elle contient une substance chimique capable d'envoyer un personne hors de la réalité pour ressentir une transe hypnotique, où le monde des rêves dorés et de l'extase euphorique l'enlace.

Cette drogue, qui se retrouve parmi les épices de la cuisine, est connue sous le nom de noix de muscade.

Mon garde-manger avec vue sur les épices

Je n'ai jamais connu quelqu'un qui pouvait me dire comment les rares individus qui s'étaient perdus pendant des jours ou des semaines dans le monde irréel que cette épice peut produire, avait tout d'abord découvert que la noix de muscade était un narcotique aussi bien qu'une épice. Peut-être qu'un marin est tombé sur ce secret après s'être échoué sur une île tropical où elle pousse? Ou peut-être que les indigènes l'utilisent dans leurs rites religieux de la même façon que les Amérindiens communiquent avec les mondes des esprits à travers la transe du peyotl. Je l'ignore. Tout ce que je sais c'est que c'est horrible à prendre mais, une fois digérée, elle donne à la personne une paix de l'esprit et du corps jamais trouvée par la consommation d'héroïne ou de morphine.

Pour une raison étrange, la noix de muscade est une drogue qui semble être seulement utilisée en prison ou alors seulement par de rares individus. Je crois que la raison derrière ça est qu'il faut d'abord ingurgiter un breuvage répugnant. Ce breuvage doit contenir entre six et huit cuillères à soupe de noix de muscade. Elle est mélangée dans une tasse d'eau chaude. Le liquide est brassé frénétiquement jusqu'à ce que l'eau devienne d'un brun laiteux. Boire cette mixture est seulement le commencement. La noix de muscade ne se dissout pas et l'usager doit ingurgiter à la cuillère, aussi vite que possible, le reste de la mixture amère dans son estomac rebelle. Pour la demie-heure suivante, l'estomac essaie de s'en débarrasser mais l'usager héroïque combat la nausée et ne vomit pas.

Après environ 45 minutes, l'usager se retrouve à rire de tout d'une manière sotte. Peu importe ce qui est dit, ce qui est fait, ce qui est pensé, tout semble d'un ridicule amusant. Quiconque a fumé de la marijuana a expérimenté cette complète inhabilité à contrôler son rire. Certains ont même connu cette expérience avec le LSD.

Après 30 à 60 minutes de ce rire idiot, la bouche et la gorge commencent à s'assécher comme si on avait pris de l'atropine. Je crois que tout le système devient déshydraté parce que l'usager peut être jusqu'à 36 heures sans aller à la selle ou sans désir d'uriner. Lorsque la déshydratation prend place, les rires cessent et une grande léthargie s'empare de l'usager. Même si on peut penser qu'on peut s'étendre et lire, c'est impossible puisque nos yeux deviennent secs, rouges, contractés et il est impossible de les garder ouverts. La chose naturelle à faire est de s'étendre.

Une chose étrange survient lorsque quelqu'un commence à surfer sur la noix de muscade. J'en ai pris en solitaire dans un endroit où le plancher en béton faisait office de lit; et j'en ai pris où il y avait un lit confortable avec un matelas pour s'étendre. Cela n'avait aucune importance. Une fois que la léthargie prend le dessus, j'avais l'impression que je me reposais sur un nuage. Il semble qu'on ait tendance à s'étendre à plat sur le dos et que la léthargie est tellement grande que pas même un doigt ou un muscle ne bougera à moins d'y être forcé.

C'est lorsque la drogue prend vraiment le dessus que de merveilleuses visions remplacent la réalité. Ce sont habituellement des visions très exotiques. Les miennes, possiblement parce que je vis dans le Far East et que j'adore ça, m'amènent immédiatement sur une île tropicale. À ce moment, la noix de muscade commence à avoir les mêmes caractéristiques qu'une séance de LSD. Les visions et les rêves que l'on expérimente commencent à perdre leur continuité et arrivent en expériences non reliées entre elles. On peut trouver que sa propre enfance devient la réalité, sauf que c'est invariablement une enfance heureuse. Alors, ces visions vont continuer dans un tourbillon de couleurs inexplicables. Soudain, comme si elle provenait d'une distance de milliers de kilomètres, une musique se répandra avec tant de douceur, de lucidité et de couleurs qu'on s'y perd. […] Habituellement, la musique que vous êtes en train d'écouter provient de la radio de la prison. Parfois, tout comme la marijuana, on peut entendre une symphonie jouée de la manière la plus exquise alors qu'il n'y a aucune musique qui joue. Des voix, qui te parlent, font aussi parties de l'expérience.

Contrairement au LSD et à la marijuana – je parle seulement de mes propres expériences maintenant – lorsque quelqu'un m'adresse la parole et que je suis dans un coma de noix de muscade, je peux me ramener à la réalité et comprendre ce qu'il dit. Le seul problème, c'est qu'entre le moment où il pose sa question et ma réponse, on dirait qu'il se passe 10 minutes et que ma voix est très lente et lourde.

Le temps perd toute signification comme avec le LSD. On s'apprécie lorsque l'on est sur la noix de muscade, et on devient presque comme un enfant dans l'habileté de se comprendre soi-même et de se pardonner. L'usager devient très sensuel sous cette influence. Même si les effets durent de 24 à 36 heures, il a habituellement une érection la majorité du temps.

[…] Pour en revenir à la sensualité qu'on expérimente, les images sexuelles deviennent très intenses et palpitantes. Sans attention aucune au fait qu'un garde peut vous attraper, on peut se retrouver en train de caresser son pénis avec un grand plaisir jamais expérimenté auparavant. Peu après, il commence à se masturber et les images sexuelles deviennent tellement réelles qu'elles sont dans la cellule avec toi. On dirait que ça prend des heures et des heures avant l'orgasme final mais, pendant toutes ces heures, on a la sensation d'avoir un orgasme sauf qu'il n'y a aucune éjaculation. Si jamais l'éjaculation survient, elle semble aussi être prolongée pour au moins une heure et, même si la marijuana peut donner des sensations formidables durant une relation sexuelle, je ne connais rien qui crée un tel plaisir sexuel comme la noix de muscade. Je n'ai jamais eu de relation sexuelle sous son influence, mais je demeure convaincu que si un homme et une femme ressentent la même sensualité qu'un condamné a en prison en se masturbant sous son influence, un des deux deviendrait fou de plaisir.

Une autre similarité avec la marijuana qu'il est possible d'expérimenter avec la noix de muscade est le développement d'un appétit vorace, spécialement pour les bonbons. De la même manière que quelqu'un sous l'influence de la marijuana voudra manger n'importe quoi ('chuck-horrors'), de telle sorte que même une bouchée de pain sec goûte meilleur que le plus délicieux des mets du monde entier, la même chose survient avec la noix de muscade.

Je n'ai jamais eu de désir pour la nourriture avec le LSD sauf que, tout comme avec la noix de muscade, j'avais une soif immense pour les jus de fruits.

Que l'effet de la noix de muscade dure 24 ou 36 heures, on ne dort pas vraiment durant ce temps-là. Mais on est dans une hébétude ensommeillée et capable de faire taire tout les bruits détestables. Il ne semble pas être possible d'avoir froid lorsque l'on est sous son effet. Bien que les nuits dans le trou soit une horreur pour moi à cause du froid et que je n'avais pas de couvertures, pendant les nuits et les jours où un copain réussissait à me faire parvenir clandestinement de la noix de muscade, je ne sentais aucun inconfort. Pas plus qu'il ne m'importait d'être dans un endroit lumineux ou dans un endroit sombre. Les yeux sont clos et on voit la plupart des visions dans des couleurs érotiques de toute façon. Je pense que la plus grande ressemblance qu'a la noix de muscade par rapport au LSD est la sensation de reculer loin, très loin dans le temps, à des époques que l'on a seulement connu dans les livres. Une autre chose est la perte complète et l'absence de toute référence au temps tel que nous le connaissons.

Lorsque les effets de la drogue finissent par se dissiper, on tombe dans un sommeil de plomb. Mais le réveil est une torture. Les séquelles de la noix de muscade sont très douloureuses. Chaque os et chaque muscle du corps est douloureux comme si on avait la malaria. À eux seuls, les globes oculaires provoquent une douleur lancinante. Le nez coule sans cesse. Bien qu'en prison – à moins d'un confinement solitaire – il faille aller travailler à moins d'être tellement malade que c'est impossible, personne ne se fait porter malade par le docteur pour une gueule de bois à la noix de muscade. […] Il faut alors se trouver un coin tranquille et essayer de se masser les jambes, les épaules et les bras. Je pense que ceci entre en compte dans le fait que très peu de prisonniers se gâtent ainsi. Lorsque vous le faites, vous vous arrangez pour que ce soit la fin de semaine.

Étrangement, vous voyez rarement un accro aux drogues narcotiques ou un alcoolique faire une rechute à cause de la noix de muscade en prison. C'est habituellement ceux qui ont fumé beaucoup de hashish ou de la marijuana, c'est le plus proche qu'ils ont trouvé pour parvenir au même effet. Je n'ai jamais connu personne qui en utilisait quotidiennement et qui était accro; je n'ai jamais vu personne en consommer à l'extérieur [de la prison].

39 commentaires à « La noix de muscade: la drogue des prisonniers »

  1. Rémi
    11 mars 2009 | 13:11

    bonjour a vous concepteur du site, j'ai déjà effectuer plusieurs recherches sur les drogues, donc la noix de muscade, elle n'est pas si dangereuse.. a moins de dépasser la dose de noix requise.. une à 3 noix (quatre… au plus fort) sinon a partir de 6 ou 7 noix tu peut reellement crever. je trouve que dans le processus ( digestion une heure - on set varie de 4 a 6 heures, après c'est vraiment comme une expérience de hash, voir même plus de down de hash, mais c'est agréable , sauf , qu'il y a énormément de contrainte corporelle et mental. mais j'ai trouver sa intéressant. si ont en consomme régulièrement , problème de foie-vision-et sens cognitifs.

    mais bon c'est intéressant mais dangereux.. mais il y a tellement des choses plus dangereuses que cette noix. aller voir le datura et les pharmaceutiques.. haha

  2. tyrae
    19 mars 2009 | 12:34

    vous étés fous fous respecter le corp que dieu vous a donner avoir son esprit na pas de prix, il nya que les fous et les dingue qui fond volontairement perdre leur raisons par eux même.
    que dieu vous garde et réfléchissais avant d'agir bordel de merde

  3. Jeanlou
    25 mai 2009 | 18:04

    Ayoy je pense que je vais tenter l'expérience ce week end

  4. Sam s'marre
    28 juin 2009 | 23:43

    AhAHAHAHAH tyrae, j'veux dire, I mean…. Parlons d'un esprit ouvert. Il croit en la présence d'une entité plus grande que ca propre conscience…..dieux……ouai…..Et il est pas capable de comprendre pourquoi quelqu'un voudrait oublier la réalité. T'es mal barré dans tes propres mensonges mon gars.

  5. Jennifer
    8 octobre 2009 | 6:43

    L'article est hautement instructif, le dernier commentaire frise la débilité profonde, le 1er & le 3ème sont juste idiots, celui de Tyrae est, en fait, proche de la sagesse!

  6. Princesse
    18 octobre 2009 | 14:30

    Louons le seigneur (ou qui vous voulez) d'avoir mis tant de plantes à notre disposition… il a juste oublié de nous donner la posologie qui en fait ne tient qu'en deux mots: AVEC MODÉRATION.

  7. Ratboy
    28 octobre 2009 | 17:31

    j'ai essayé, je le déconseil 24h de trip pas aussis rose que dans l'article et une dessente interminable et douloureuse….

  8. SerialScribe
    8 décembre 2009 | 7:36

    Je suis relativement d'accord avec toi, Jennifer, sujet très intéressant.
    Et je comprend l'auteur qui étant en prison n'a d'autres moyens pour s'évader..
    Seulement, le com de Tyrae est sage, mais peut-être un peu trop, on a des fois pas envies de suivre le mouton de tête. :)
    Perso, je n'essaierais pas, les drogues sont derrière moi, la "folie" naturelle est d'autant plus intéressante.

    «Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier.»
    [ Oscar Wilde ] - Extrait des Aphorismes

    SerialScribe

  9. LILICE
    27 janvier 2010 | 13:53

    moi j pense ke chaqu un est libre de fair ce k il veu avec son corp. C est pa bien de juger. je compren ke des gens é besoin de s évader car la vi n est pa facille pour tou le monde. Et kan a l article moi j en prendrai pa car y a tro d effect secondaire et on risque la mor seulemen a partir de 7 noix c ouf quan meme autan rester au champi au moin on connai lé effects!!! bonne déf a ceu ki von y gouter!!!

  10. bishop
    8 mai 2010 | 14:53

    YO … J'AI ESSAYER CE SHIT AC 2,3,5 NOIX PUIS 7 ET CE SHIT A PA FONCTION SUR MOI.G CROKER LES NOIX OU PRI SOUS FORME DE POUDRE AC DE LEAU MAI RIEN SO FUCK IT

  11. daniel
    23 mai 2010 | 13:09

    bien sur, cela est une tres grande rumeur de l'internet, la noix de muscade n'a pas d'effet sur le cerveau.
    stop a cette rumeur !

  12. fab
    24 mai 2010 | 12:00

    oui biensur c'est juste une question de dose mais la muscade agit bien sur le cerveau la myristicine est une amphetamine hallucinogene l'elimicine un narcotique

  13. une maman
    29 juin 2010 | 0:05

    J' ai tipé "noix de muscade" sur mon pc car j' ai trouvé 2 flacons à moitié vide dans la chambre d' une de mes filles!!!Vos commentaires me choquent…pourtant, on me dit plutôt cool…j' ai moi aussi été jeune mais franchement, mes conneries n' allaient pas aussi loin!!!
    Si à 17 ans elle a déjà besoin de ça, qu' est ce qu' elle va prendre dans 1 an ou 2!!!
    Une discution s'impose!!!

  14. H5N1
    4 juillet 2010 | 12:09

    mdr tyrae, toi t dans un autre délire: l'illusion de la religion, la seul différence c ke ca tue énormément plus de gens tes conneries, jsai pas kel religion te voile les yeux mais sache k'y en a pa une ki peut montrer patte blanche. moi jte dirai il y a ceux qui prient et ceux qui savent, et kan tu sais ba parfois t'a envie d'oublier, alors balaye bien devant ta porte avant de critiquer le paillasson de ton voisin.
    pour maman, parle (calmement) avec ta fille,tu di etre plutot cool, alors peut etre l'autorises-tu déja a fumer du canabis (supposition), si oui je pense k'il fo s'inkieter et serrer la visse vis a vis de muscade (sa sent le crescendo), sinon tu peut lui dire ke tu prefer encore k'elle fume plutot k'elle prenne de la noix de muscade.[ je dis cela car généralement les ados commence par ce genre de drogue]. évite les sujet des resultat scolaire etc elle pourrait se braquer et partir dans l'autre sens. dans tout les cas bonne chance.
    C vrai ke chakun et libre de faire se k'il veu de son corps, mais il ne faut pas oublier que la liberté de chakun s'arrete la ou commence celle des autres; ne faites pas les égoistes, pensez aussi a votre entourage.

  15. vévé1955
    27 juillet 2010 | 16:50

    Sujet très intéressant
    commentaires aussi (mis à part ceux liés à la religion; rien a foutre là )
    merci a tous

  16. 3 août 2010 | 12:29

    thx pour la suggestion jai juste une question , combien on met de tasse de noix de muscade av notre eau pour etre pété mais po mort XD

  17. jakk
    21 mars 2011 | 8:47

    hello tt le monde, j'ai commencé à en prendre depuis quelques mois, tous les jours, une noix par jour. ca met generalement 3 ou 4 heure avant de ressentir la chair de poule. Je travaille devant mon PC au bureau dans un open space je mets mon casque et jecoute de la musique : kel avantage a la prendre au boulot? le temps passe vite et je suis plus productif sauf que maintenant j'en deviens accro. les jours comme aujourd'hui, ou je ne la prends pas je me sens un peu con, bete, pas tres intelligent et ennuyeu. je crois que ce sont les signes d'une dependance.
    je suis dans la merde, il faudra que j'arrete parce que 9 mois à en prendre non stop c'est trop. physiquement je n'ai rien, je sens bien que je commence à ressentir quelques douleurs au ventre sans parler de la diahrée ou de la constipation mais ce qui mais fait flipper le plus c'est l'interieur de mon corps, puisque je ne le vois pas je sais pas ce qui se passe, suis je en train de developper un cancer de foie (j'ai lu que c'etait toxique pour le foie : safrole), ou autre chose? des conseils?

  18. 29 mars 2011 | 4:46

    […] A lire. LikeBe the first to like this post. […]

  19. bernie_liege
    18 avril 2011 | 6:54

    Ai vraiment l'impression que l'article a été écrit sous l'emprise d'une drogue, je pige pas trop comment, à partir du wiki on arrive ici

  20. Explosif
    5 mai 2011 | 14:19

    La ont n'es 3 potes , On vient de tout lire trés attentivement , APres mure réfléxion nous avons décidé , D'en prendre malgrés tout les risques que ça comporte on veux esseyer , ça dois pas etres pire que Nos petit fix …
    Je pense que c'est comme toutes les chouettes drogues qu'on a essayer , Je conseil a chaque personnes sur cette belles terre de profiter des effets des Nombreuses Drogues a disposition , Stop a la Réfléxion , Esseyer Seul sans aide comme ça en cas de crises vous décédez et vous ne risquer pas de souffrire . AMusez Vous ! Tester Tout , Et oublier le mot 'MODERATION'
    Ils faux que vous comprennier que c'est bientot la fin ! Profitons avant le grand final
    ET FUCK THE SYSTEM !!!

  21. jo et got
    13 juin 2011 | 15:44

    ba moi et ma sister on essaye ce soir pour la première fois 1 noix chacune on va la mettre dans du lait avec un peu de miel pour masquer le gout on véra bien !!jdonne des news dés qu'on est redescendue^^

  22. vaginotopsy
    28 juin 2011 | 5:51

    pour le moment, je ne pense pas expérimenter la noix de muscade. je pense que comme pour toute drogue, il faut des conditions spécifiques et un environnement adéquat. etant un grand "fan" de lsd, champignons, et des drogues de shulding, je ne sais que trop bien qu'il n'est pas bon pour moi de jour trop souvent avec ma conscience et mes sens, mais pourquoi pas dans quelques temps. j'ai d'aborde une bouteille de 2ce à finir.

  23. Sea
    6 août 2011 | 5:20

    Explosif : Ta vraiment raison ! :D
    && je vais essayer aussi tiens .

  24. CookingChemy
    14 septembre 2011 | 1:33

    la noix de muscade fraîche, mais surtout le MACIS contient effectivement un psychotrope, du genre phencyclidine (PCP,mescaline,aspartame), Chimiquement,ont peut difficilement isoler ou extraire l'élément recherché du aux nombreuses composantes aromatique, chimique, psychotrope, bronchodilatateur… ayant les mêmes propriétés chimiques spécifique aux méthodes utilisées lors de la distillation et purification de la molécule,ce qui rend et ne rendra jamais rentable l'exploitation comme narcotique. Il faut penser au café dans cette application..De l'eau chaude fait ressortir l'élément caféine et plusieurs arômes, et il est très facile d'extraire de la caféine pur en poudre et complètement blanche a la maison. Mais la noix de muscade est extrêmement plus complexe, et même avec un équipement de pro, tu obtiendra des substances varient d'une fois a l'autre, qui peuvent, une fois te faire vomir 10 heures, une fois t'étourdir 14heures, une fois un trip acceptable, une fois une tachycardie, une fois la mort, etc… J'ai essayer l'extraction pur du macis,que j'ai réalisé moi-même….. Bonne chance et je suis mort de rire.!.. Je ne sais pas pourquoi je suis tombé ici mais je vous remercie pour le sourire et le souvenir que vous m'avez donnés. Merci

  25. ryan
    18 octobre 2011 | 6:46

    bonjour à tous, j aimerais savoir d apres tt ce que j ai pu lire sur le forum, s il est vérifié que la consommation reguliere de noix de muscade, retarderait l ejaculation chez l homme.? Merci pour vos commentaires

  26. mel
    9 novembre 2011 | 8:05

    bonjour a tous

    je suis une ménagère de 47 ans, aux gouts culinaires spéciaux et medecin à mes heures perdues
    jeudi soir dernier, j'ai entrepris de cuisiner, après avoir fait une razzia a "metro", et donc après avoir acheté un sac entier de noix de muscade; tout en cuisinant, j'ai grignoté, dans la plus grande innocence des noix…de muscade, et ai du m'interrompre a la 3 ou 4 eme en raison d'une secheresse de bouche, aussi brutale qu'intense; suis allée me coucher; le lendemain, j'avais la "tete dans le cul" mais malgre tout, suis allée bosser…j'ai peiné a conduire, beaucoup peiné a me concentrer, puis vers 11h ma tete a explosé: mes membres sont devenus lourds, j'ai perdu la notion du temps, je me suis sentie "partir" sans vraiment m'évanouir, et surtout, j'ai été prise d'une attaque de panique monumentale, avec l'impression d'une mort imminente tres angoissante; mon coeur battait tres rapidement; je suis rentree chez moi en voiture avec beaucoup de difficultés, puis me suis ecroulée avant d'aller retravailler, toujours aussi difficilement; j'ai été mieux en fin d'apres midi….le lendemain, j'ai cherché a comprendre, ai repassé ma journée du jeudi pour me dire que la seule chose bizarre qui me soit arrivée ce jour la etait l'ingestion de muscade…j'ai googolisé ce produit, car, etant medecin, le fait d'avoir eu la bouche si seche m'a mis sur la piste d'une intoxication….et la, bingo, j'ai tout compris; tout ca pour dire que je n'adhere pas vraiment aux commentaires ci dessus….certes, a part quelques joints il y a 20 ans, mon experience des toxiques est nulle, mais ce n'est pas celle ci qui m'aura convaincu; j'ai failli crever en voiture, je me suis ridiculisée aupres de mes collegues; je n'ose imaginer ce que les patients ont du penser en me voyant…meme si j'ai mobilisé toute mon energie a chacun d'entre eux pour faire ce que j'avais a faire; j'ai failli me suicider pendant l'attaque de panique…un collegue m'a fait prendre un lexomil et est resté un moment avec moi au pire de la tourmente, heureusement…bref very bad trip; si c'est idem avec le lsd et avec toutes les cochonneries dont on nous rebat les oreilles pour "décoller", et bien, moi je me dis qu'il faut sacrement s'ennuyer dans la vie ou etre terriblement déprime pour rechercher de telles sensations; la noix de muscade aphrodisiaque et euphorisante???? pour moi, ca a été plutot une descente aux enfers d'une journée, dont les consequences auraient pu etre catastrophiques…voila mes conclusions après cette malheureuse experience….

  27. 28 novembre 2011 | 3:02

    bonjour tous le monde et merci pour vos commentaires.

    Mel Je crois qu'il y a malaise : sur qui jettes-tu la faute ? sur la plante pour avoir les effets qu'elle a ou sur le supermarché qui la vends impunément sans prévenir sur les effets qui peuvent suivre son ingestion ?
    La majorité des commentaires racontent les effets de la muscade prise en conscience, pas pris par maladresse ou par manque de connaissance; tu te doutes, surtout si tu pratiques une médecine, que prendre par erreur une drogue psychotrope, qui agit sur la conscience et les perceptions, va forcément dérouter et faire paniquer l'individu qui n'y est pas préparé (l'inconnu fait peur). A moins de faire du yoga, de la relaxation, tai-chi, … ou une autre activité qui nous apprends a mieux gérer nos stress, émotions, …

    Quelques petits conseils pour ceux et celles qui souhaiteraient tenter l'expérience avec la muscade ou n'importe quelle drogue : toujours commencer par des petites doses (une noix, voire l'effet, puis 3-4 jours ou 1 semaines plus tard, essayer avec 2 noix si vous n'avez pas obtenu le résultat escompté), le faire dans un endroit sûr naturel si possible (un grand jardin,…), le faire avec une personne de confiance et sobre auprès de vous (qui sera bien avertis des effets et qui va pas paniquer si vous devenez tout pâle et tout froid _ce qui arrive somme toute régulièrement), une fois que vous avez trouvé la dose qui vous fait effet (par exemple 4 noix) attendait plusieurs jours que l'organisme digère le tout (cad que tout les effets s'estompent) avant d'en reprendre : la sensation n'en sera que plus forte.

    Cependant vous pouvez aussi choisir d'en prendre des doses moins forte mais plus régulièrement, ce qui pourrait mener à une dépendance (cad de l'organisme envers la substance) mais il est plus probable que cela mène a une habitude (accoutumance psychologique).

    Bonne journée à tous.

  28. Jooulops
    9 mai 2012 | 4:22

    Si des problèmes dans votre consommation surviennent le premier pas vers la guérison c'est d'aller consulter un médecin! Vous serez pas les premiers :) Have fun!

  29. Leeloo Dallas Multipass
    1 juin 2012 | 18:16

    Je n'en étais pas à mon premier coup d'essai dans la catégorie "j'ai seize ans, j'ai pas de thunes et je veux me défoncer de façon originale" : j'avais déjà essayé la datura, l'ipomée bleue et la laitue vireuse.
    Mais quelques heures après avoir bouffé mes quelques noix de muscade, j'ai amèrement (c'est le cas de le dire : carrément abject comme goût) regretté. Tout ce que ça m'a fait, en plus d'une impressionnante et douloureuse dessiccation du globe oculaire, c'est me coller une soif d'enfer et une bradycardie de 48h…

    Je la déconseille vivement.

  30. freek
    20 février 2013 | 11:08

    la noix de muscade ne va pas a tout le monde et puis c'est tout moi perso ça me le fait ^^' si t'aimes pas va voir ailleurs personne te force a en prendre ^^' mais il est vrai que vu ce qu'elle contient en cyanure le mieux c'est d'avoir le coeur solide. j'ai trouvé l'article très haut en couleur et aimant bien la noix de muscade je le redis… n'en prenez pas

  31. freek
    20 février 2013 | 11:10

    laissez la nous.
    PS: j'ai bien ri en lisant le post du medecin qui bouffe des noix comme si c'était des noisettes… Genre.
    au fait doc… c'est pas un peu mauvais pour la tête le lexomil ?

  32. 4h20
    19 mai 2013 | 19:10

    Lexomil pour les attaques de panique et concernant le sujet, je pense qu'essayer tout pour voir c'est inconcient pour soi même. Moi je reste a la Marie-Jeanne, beu, finger haze, huile et parfoit une graine de pavot presque mur au millieu d'un joint (impérial ^^ )

  33. Melanie
    25 mai 2013 | 5:48

    jadooooooreee

  34. Kévin
    11 octobre 2013 | 20:41

    G essayer avec 20gr exactement comme tu as dit et honnêtement sa ne me fait absolument rien –' c nul la muscade à la poubelle j v bien precieument ma weed

  35. malc
    19 octobre 2013 | 9:33

    Jai pris 12 grammes dans un verre d'eau chaude et rien je suis degoute jai failli gerber 4 fois et aucun effet si se nest une nosee de deux jours…

  36. Maxw&ll
    22 décembre 2013 | 8:48

    Juste, fab, sache que la myristicine n'est pas une amphétamine mais un de ses analogiques

  37. Maxw&ll
    22 décembre 2013 | 11:30

    Aussi, pour la religion, je pense que CHACUN PENSE CE QU'IL VEUT, qu'il soit chrétien, protestant, juif, orthodoxe, athée, etc…, et que PERSONNE N'A LE DROIT DE BRISER LES RÊVES/CROYANCES DES AUTRES, car c'est du pur égoïsme, de l'idiotie et que c'est tout simplement lamentable.

    Question drogue, tout le monde n'est pas â mettre dans le même sac ; moi-même ayant 14 ans, je n'ai jamais ressenti une quelconque attirance pour les drogues, les stupéfiants, les narcotiques et autres cigarettes.

    Quant à l'expérience elle-même, je trouve que c'est de la pure idiotie vu lesdits effets secondaires. Toutefois, on fait ce qu on veut, avec un peu de «courage» et d'intelligence, on pourrait tenter l'exp sans risques, peut-être en faisant des recherches botaniques sur un «antidote» aux effets secondaires, ou quelque chose dans le genre pour limiter la durée des effets.

  38. Jean
    3 mai 2014 | 7:45

    Bonjour,
    A consommer avec modération comme toute personne qui se respecte, surtout en liberté! L‘abus n‘est pas fait pour ceux qui ont fait voeu de chasteté et/ou de continence. Pour ma part, une pincée de noix de muscade ou de macis sur ma purée me suffit, ije me passerais presque de viande.Vous vous sentez mal? Dmandez à votre ange gardien de vous aidez et demandez le tous les jours et vous verrez le résultat! C‘est la goutte qui guérit et non la quantité.

  39. jeremy h
    6 mai 2014 | 12:33

    Normal que ça ne fonctionne pas …. ce n est pas la noix mais la membrane rouge autour de la noix qui est hallucinogène , et cette membrane se trouve dans le fruit … fruit vert, membrane rouge, puis noix , et seule la noix est vendue….

Réagissez

  •  

    Voir tous les tags
  • Nous suivre

  • Meta