696 billets et 966 commentaires jusqu'à maintenant

La « pastille » de Berri-UQAM

Pastille à la station de métro Berri-UQAM

La pastille de la station de métro Berri-UQAM est un lieu privilégié comme point de rendez-vous montréalais.

Comme la station Berri-UQAM est au croisement des lignes verte, orange et jaune, les voyageurs peuvent s'y rencontrer, qu'ils proviennent du sud, du nord, de l'ouest ou même de l'est. Étant située à l'intérieur des tourniquets, elle est réservée aux personnes utilisant le transport en commun.

La pastille est idéale pour s'asseoir et permet, selon nos savants calculs, à une dizaine de personnes d'y prendre place. Si on ajoute à cela les personnes pouvant être debout tout autour, on se rend aisément à capacité théorique d'une trentaine de personnes attendant dans ce haut lieu de Montréal.

Pastille à la station de métro Berri-UQAM avec plein de monde autour

La STM, pas folle, réalisa tout le potentiel attractif de la pastille et fut apposé un sceau doré indiquant les dates d'inauguration du transport public et du métro à Montréal, ce qui prend la forme d'un beau cheval tirant un tramway gravé dans une cenne géante.

Écusson sur la pastille indiquant les dates de fondation du transport en commun et du métro de Montréal

La pastille est si populaire que les employés de la STM n'ont aucun entretien à faire: elle est polie par les centaines de personnes qui s'y assoient quotidiennement!

La dernière CAM

Logo du métro de Montréal

Ça y est, c'est fini. À partir d'aujourd'hui, 1er juillet 2009, il n'est plus possible d'utiliser la petite carte de plastique pour voyager en transport en commun à Montréal. La CAM.

Cette carte mensuelle dont le design, surtout les couleurs, était toujours une surprise. Rarement une bonne. Un ami avait soulevé l'hypothèse, pour expliquer la singularité chromatique de la CAM, que le responsable du design devait être un employé de la STM ayant obtenu sa permanence dans les années '80. Indélogeable de son poste, sa palette de couleur n'avait pas été renouvelée depuis.

Je me souviens d'une CAM de février, elle était brun pâle avec des petits coeurs roses qui flottaient à sa surface. Une fois expirée, je l'avais posté à un ami vivant à l'extérieur du Québec pour lui illustrer tout ce qu'il manquait en étant au loin. Ou encore la fois où la STM avait transformé la CAM en publicité pour Loft Story. Ce mois-là avait été plus long que d'habitude.

Il était aussi possible de faire chanter la CAM. En la tenant d'une main et en la faisant osciller avec l'index de l'autre. Dramatisation:

J'ai numérisé la dernière CAM, celle de juin 2009. Les CAM des derniers mois arboraient une photo d'une station de métro. Une différente à chaque mois. La dernière a été consacrée à la station McGill.

Recto de la CAM du mois de juin 2009

Verso de la CAM du mois de juin 2009

Toute cette beauté plastifiée a été remplacée par la temporellement neutre carte à puce Opus. Je ne la sors même pas de mon portefeuille pour passer la guérite… Ma rencontre mensuelle avec le petit monsieur, ou à la petite madame, du métro a été remplacée par une transaction avec une machine à pitons. Une de plus.

Ce qui n'est pas sans nous rappeler que la technologie n'a pas que des avantages. Elle emporte des fois avec elle des petits bouts de notre beauté quotidienne. Ou mensuelle.

Billet aussi publié sur P45.

Le ralentissement du métro de Montréal

Intérieur d’un wagon du métro de Montréal avec les sièges bleu et le reste en noir et blanc

L'utilisateur du métro de Montréal qui transite par les stations au bout des lignes (Longueuil, Berri-UQAM, Honoré-Beaugrand, Agrignon, Saint-Michel, Snowdon, Côte-Vertu, Montmorency et Henri-Bourassa pour les trains qui s'y arrêtent) aura remarqué que le métro ralentit et entre en gare beaucoup plus lentement à ces stations qu'aux autres.

Non, ce n'est pas pour être sûr de ne pas rentrer dans le mur au bout des rails que le métro ralentit ainsi. C'est que le métro passe sur la zone test où la pression des pneus est mesurée.

Petit extrait d'un manuel du fonctionnement du métro de Montréal (les hyperliens et autres cossins html sont de moi, bien sûr).

1.1 Zone tests

1.1.1 Description

La zone tests est implantée à l'entrée des terminus et à Henri-Bourassa. C'est une portion de voie spécialement configurée et équipée d'un CDV court et de capteurs qui, reliés à une armoire de traitement, vérifient le gonflement des pneumatiques porteurs et de guidage et le shuntage des frotteurs négatifs et de masse des trains entrant en terminus. Un système de comptage permet de préciser le rang du défaut détecté.

1.1.2 Contrôle des pneus porteurs

Le contrôle des pneus porteurs dans la zone tests se fait selon le même principe que dans les stations d'espacement. C'est l'affaissement de la roue de sécurité provoqué par le dégonflement d'un pneu porteur qui vient actionner une pédale. Un dispositif de comptage identifie le rang et la file du défaut.

Afin d'augmenter la précision du contrôle des pneus porteurs, une autre vérification des pneus porteurs est faite sur les trains à vide qui se dirigent vers l'arrière gare. Là aussi, un système de comptage permet de préciser le rang du défaut détecté.

Un contrôle additionnel des pneus porteurs en sortie de garage est aussi intégré à l'armoire de traitement. Ce contrôle n'est pas équipé de dispositif de comptage.

1.1.3 Contrôle des pneus de guidage

L'écartement des barres de guidage de part et d'autre de la voie est légèrement resserré dans la zone tests. Le passage de chaque pneu de guidage provoque un léger fléchissement de la barre. Ce fléchissement est mesuré et son amplitude indique si le pneu est gonflé ou non. Un dispositif de comptage identifie le rang du défaut.

1.1.4 Contrôle des frotteurs négatifs et de masse

Le shuntage des circuits de voie étant assuré par le contact des frotteurs sur les rails de sécurité, leur contrôle s'effectue à l'aide d'un circuit de voie particulier. C'est un CDV court, sans joints isolants, à excitation rapide qui est superposé au CDV classique. Sa longueur fait en sorte qu'une seule ligne de frotteurs peut s'y inscrire et qu'il est libéré entre deux lignes successives de frotteurs. De plus, afin de déceler la présence éventuelle d'un frotteur coincé dans son débattement vertical, le plan des deux files de rail est abaissé à l'intérieur de la zone de contrôle. Le défaut de shuntage d'une ligne de frotteurs est détecté et un dispositif de comptage identifie le rang du défaut.

1.1.5 Transmission des défauts

Les différents défauts détectés ainsi que leurs rangs sont transmis au centre de contrôle ainsi qu'au poste local.

On veille à notre sécurité!

Daigneau, une publicité de mauvais goût

Voici les publicités de la compagnie d'eau embouteillée Daigneau que l'on retrouve dans le métro de Montréal.

Publicité de la compagnie Daigneau: « Quand je regarde la nouvelle cruche du bureau, l’eau me vient à la bouche »
« Quand je regarde la nouvelle cruche du bureau, l’eau me vient à la bouche »
Publicité de la compagnie Daigneau: « Tout le monde veut une cruche à la maison »
« Tout le monde veut une cruche à la maison »

Y a des jours comme ça où on se dit que le gros bons sens n'a pas été également réparti dans la population. Ou que le système d'éducation n'a pas juste échoué dans l'enseignement de l'accord du participe passé.

Il faut croire que la compagnie Daigneau a décidé de mettre le concept publicitaire parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en, à l'épreuve. Soit, jouons le jeu.

Vous pouvez signer la pétition en ligne ou encore écrire directement à la compagnie Daigneau pour dénoncer ces publicités. Un modèle de lettre se trouve sur le blogue de jesuisfeministe.com.

Via Campus Féministe.

La publicité inconnue dans le métro de Montréal

Vous savez, ces publicités que l'on voit présentement un peu partout dans le métro de Montréal, celle qui n'ont qu'une phrase écrite sur fond blanc, avec un bout de ce qui semble un logo ou une lettre?

Publicité du métro de Montréal affichant la phrase « Seul un samedi soir »

Publicité du métro de Montréal affichant la phrase « Apporter du boulot à la maison »

Le passant ignore de quel produit ou de quelle compagnie il s'agit, mais on devine que c'est le début d'une campagne publicitaire qui aura une suite où on nous annoncera ce dont il s'agit.

À la station Berri-UQAM, si je me souviens bien, on retrouve une affiche avec tous les bouts de lettres, le tout mélangé pour que ce soit impossible de comprendre ce dont il s'agit. Ne reculant devant aucune difficulté, nous avons décidé de résoudre l'énigme pour vous, chers lecteurs.

Publicité mélangé dans le métro de Montréal

Nous avons pris une photo de l'affiche, nous l'avons imprimée et nous avons découpé le tout afin de pouvoir reconstruire le casse-tête aisément. Aidé d'un cocktail au Curaçao bleu, c'est de saison, nous nous sommes installés et nous avons reconsruit le logo.

Le logo de Bell reconstruit

Surprise, il s'agit du logo de Bell Canada. De l'ancien logo de Bell Canada.

Regardons le logo présentement utilisé par Bell Canada.

Camion de Bell Canada

Le seul endroit où je me souvenais d'avoir vu l'ancien logo, c'est au sommet de la tour Jean-Talon.

Tour Jean-Talon de nuit. On y voit le logo de Bell illuminé de bleu

Quel est le produit que Bell tentera de promouvoir avec cette publicité? Après une visite du site web de Bell, il semble que Bell veuille revenir à son ancien logo.

Rappelons que le nouveau propriétaire de Bell Canada, l'ontarienne Teachers', a décidé de faire disparaître les deux castors, les abhorés Jules et Bertrand.

On en doit une aux Ontariens.

Les billets de transfert du métro de Montréal

Je rentrais tranquillement dans le métro pour aller au boulot lorsque je vis un monsieur du métro qui avait 3 grosses roulettes, roulettes qu'il s'apprêtait à mettre dans la machine pour distribuer les billets de transferts. C'est la première fois que je voyais d'où venaient les billets avant d'être coupés et imprimés.

Je ne fais ni une ni deux, je sors mon appareil et je lui demande si je peux prendre une photo. Un peu hésitant, il finit par accepter.

Deux roulettes de billets de transfert du métro de Montréal sur la machine qui les dispense

Et là, il me dit d'en profiter parce que dans un mois, les billets de transfert en papier auront disparu. L'histoire ne dit pas par quoi ils vont être remplacés.

Profitez-en lors de votre prochain voyage dans le métro, prenez-vous un souvenir!

Billet de transfert en papier du métro de Montréal

Campagne de publicité de l'Université de Montréal : L'avenir a besoin de vous

Voici une publicité que j'ai vue dans le métro ce matin:

Garçonnet noir avec un AK-47 dans les mains.

On y voit:
* Un garçon de 7-8 ans avec une arme automatique dans les mains;
* Le logo de l'Université de Montréal;
* Le slogan « L'avenir a besoin de vous ».

Cette campagne de publicité de l'Université de Montréal sort des sentiers battus, semble-t-il.

Je suis très perplexe devant le lien qui est supposé exister entre une formation à l'Université de Montréal et le phénomène des enfants soldats.

En fait j'éprouve comme un malaise. Ce qu'il faut pour combattre cette triste réalité, c'est plus d'universitaires? Vraiment?

Métro de Montréal: affichage temporel

Vous savez, ces affiches à l'intérieur des stations du métro de Montréal qui vous indiquent dans quelle direction vous allez? Hé bien, y a un malin qui a pensé à utiliser les ronds blancs indiquant les stations à venir. Oui monsieur, il y a mis le temps, en minutes, que ça prend à partir de la station où vous êtes jusqu'à celle où il y a le rond blanc.

Direction et temps sur la ligne bleue du métro de Montréal
Direction et temps sur la ligne orange du métro de Montréal
Direction et temps sur la ligne verte du métro de Montréal

Simple n'est-ce pas? Ça me fait penser au gars qui a eu la présence d'esprit de mettre un code de couleur pour les fils de clavier (mauve) et de souris (vert) à l'arrière de votre ordinateur. Ou encore à l'autre qui s'est rendu compte que, lorsque l'on alimentait un appareil électrique qui indique l'heure, ce n'était pas une obligation de faire clignoter 12:00. Je vous aime!

Les couleurs du métro de Montréal

Les couleurs du métro de Montréal sont assez entières, si je puis dire.

Expériences chromatiques avec ma nouvelle caméra numérique.

Intérieur d'un wagon du métro de Montréal avec les sièges orange et le reste en noir et blanc

Intérieur d'un wagon du métro de Montréal avec les sièges bleu et le reste en noir et blanc

Bac de recyclage vert débordant pour le papier journal